Talents Hermès : les Bleus terminent en beauté
dimanche 18 mars 2018

saut hermes 2018 Margaux Rocuet et Trafalgar Kervec
Margaux Rocuet et Trafalgar Kervec © www.scoopdyga.photo

Kevin Gauthier et Margaux Rocuet étaient cette année les deux Français sélectionnés pour les Talents Hermès, épreuves réservées aux moins de vingt-cinq ans sous la verrière du Grand Palais. Vainqueurs de l’épreuve par équipes ce dimanche midi devant les Néerlandais et les Italiens, ces deux cavaliers plein d’avenir repartent avec le sourire !

Talonnés jusqu’au bout par les Néerlandais et les Italiens, les Bleus n’avaient pas le droit à l’erreur dans cette épreuve par équipes en deux manches. Avant-dernier à s’élancer, Kevin Gauthier et Twist de la Butte devaient boucler un deuxième sans-faute pour assurer une fois pour toutes la victoire. Postée à l’entrée de piste, Margaux Rocuet a tremblé à chaque saut avant d’accueillir en héros son co-équipier qui, avec seulement 1 point de temps dépassé, a parfaitement rempli sa mission. « On a sorti ce qu’on avait dans les tripes ! Je crois qu’il me faut des grosses échéances avec de la pression pour sortir le double sans-faute, analyse avec joie la Bretonne, qui avait fait 4 points les deux premiers jours avec Trafalgar Kervec. Je suis super contente. J’adore monter par équipes car ça donne de la bonne pression, on est solidaires… Depuis le début du week-end on pensait à cette épreuve. Kevin n’avait pas la place la plus facile et il a été incroyable. Il connaît très bien son cheval et il a assuré le sans-faute avec une grande maîtrise. » Déjà 7e samedi, le cavalier du Haras de Bazemont (écoutez son interview vidéo ICI) savourait aussi cette victoire : « Finir là-dessus avec Margaux, c’est top ! J’ai essayé de faire comme un parcours normal et de rester en confiance car Twist est vraiment une bête à sans-faute. Je suis ravi d’avoir participé au Saut Hermès. J’aurais aimé allé un peu plus vite au barrage hier, mais le cheval, qui a un gros coup de dos, a super bien sauté alors que l’indoor n’est pas ce qu’il préfère. »

Objectif Jeux méditerranéens !

Leur sélectionneur, Thierry Pomel, soulignait leur sérieux. « Cette année nous avions fait le choix de mettre ces deux cavaliers qui sont en fin de cycle des moins de vingt-cinq ans. L’idée était de composer une belle équipe et ça a marché ! Ils sont tous les deux de l’expérience et du talent. Margaux est une compétitrice, dure dans la piste, elle veut toujours donner le meilleur d’elle-même. Et Kevin est très froid dans sa tête, je me demande même s’il a du stress, il est très posé et on sait qu’il supporte bien la pression. » On devrait revoir ces deux là sur de beaux CSI et des Coupes des nations de Division 2 cette année. « Ils sont sur la long-list pour les Jeux méditerranéens qui se disputeront en Espagne fin juin, annonce Thierry Pomel. La volonté de la DTN cette année est de viser plutôt des jeunes. On leur donnera des opportunités pour se préparer. Les épreuves réservées aux moins de 25 ans sur les 5* leur permettent déjà d’évoluer au milieu des meilleurs, c’est une très bonne source d’inspiration. Et on voit bien que dans une épreuve comme aujourd’hui, il y a de la pression. »