Timothée Anciaume : "J'étais parti pour la gagne"
lundi 21 novembre 2016

paris 2015 Timothée Anciaume et Kiamon
Timothée Anciaume et Kiamon © www.scoopdyga.photo

Deuxième du G.P du CSI*** d'Equi Seine ce week-end à Rouen Timothée Anciaume et Kiamon, venus en voisins, ont fait un bon concours sur ce CSI normand qui ambitionne une étoile supplémentaire dés 2017.

C'était la première édition indoor au Parc des Expositions pour les équipes d'organisation du Président Dany Ferrand (Equi Seine Organisation) qui marquent des points avec une belle fréquentation tant côté public que sur la qualité du plateau de cavaliers. Un village exposants sympathique, une piste conforme aux exigences du haut niveau "les organisateurs sont hyper motivés et ca se sent. Ils ont su animer un week-end très sportif" rapporte Timothée qui manque le G.P dominical pour une foulée. "J'étais parti pour la gagne mais j'ai sans doute laissé échapper ma chance en remettant mon cheval en équilibre alors que le hollandais Wout Jan Van der Schans/Capetown y est allé en trace directe dans ce barrage à sept (50 partants)". Cependant Timothée se dit particulièrement satisfait de la fiabilité de son partenaire alezan Kiamon, Kwpn confié par Edouard de Rothschild (Ecurie de Meautry) la saison dernière. "Il évoluait précédemment avec le suisse Werner Muff et je bénéficie d'un cheval très expérimenté (14 ans) avec lequel je me sens en confiance pour sauter aisément 1.60m (classé dans les CSI cinq étoiles de Dinard, Valence, Lyon...). Nous avons sauté des Coupe des Nations cette année (Dublin, Saint Galles) et j'apprécie que Philippe Guerdat nous sollicite pour des échéances majeures comme Paris dans quinze jours".

Sur quels chevaux compterez vous en 2017 ?

Je continue la découverte d'Isabeau Van Dorperheide qui saute autour de 1.40m et je mise sur les moyens d'Union de l'Ilatte, et la qualité extraordinaire d'Australia (4ème à Lyon pour le compte du Haras des M) et l'émergence d'Ulster de Nantuel confié par Stéphanie Pasquier. A 8 ans il y a encore du travail à faire comme pour l'étalon Up To You.

Formez-vous toujours vos jeunes chevaux en SHF ?

"Je ne néglige pas ce circuit. J'y suis moins présent pour des raisons évidentes de calendrier mais j'ai monté des 5 ans en 2016 (Béguin de B'Néville) des 6 ans (Ares de Latourelle) et des CSI Jeunes Chevaux. Ce n'est pas mon coeur de métier mais je prends toujours autant de plaisir à rester connecté à la réalité du terrain. Et si une occasion se présente je monte même les 4 ans pour peu que je décèle un potentiel d'avenir".

Photos d'archives