Timothée Anciaume « Je ne suis pas très surpris du départ d’Ensor chez Jos Lansink »

jeudi 20 décembre 2012

  • imprimer

Le haut normand a le sentiment du devoir accompli. Il s’en explique et détaille son projet 2013. « Mes 8 ans sont en forme ! »

Timothée Anciaume et Ensor Vd Heffinck largeL

www.scoopdyga.com

Timothée Anciaume et Ensor Vd Heffinck

Timothée Anciaume (16ème sur computer list FFE) ne nourrit aucune amertume sur le départ du fils de Clinton x Heartbreaker dont il avait révélé le potentiel lors d’une 3ème place dans le Championnat des 5 ans. Puis les bons résultats s’étaient enchaînés : 12ème du Championnat des 6 ans, des classements en CSI jeunes chevaux à 7 ans et à 8 ans le grand gris se rodait sur des CSI deux et trois étoiles «…mais je sentais bien des divergences de méthode et d’objectif avec sa propriétaire Valérie Alix-Bourrely (Haras de Pléville). Fallait il aller plus vite ? J’avais fait le choix d’une petite saison 2012 sans tirer sur le potentiel pensant que le cheval avait besoin de temps dans sa formation. Je ne regrette rien, si c’était à refaire je procèderais de la même façon. J’ai toujours pensé qu’Ensor (ISO 147/10) était un super cheval. Son départ samedi dernier pour les écuries du Champion du Monde 2006 fait partie des aléas dans les relations avec les propriétaires. Ensor a toutes les chances d’exploser au grand jour. On le reverra».
Quel est votre bilan de la saison 2012 ?
J’ai la satisfaction d’avoir engrangé de sérieux acquis techniques avec des chevaux de 8 et 9 ans en devenir comme Quilvaro de Lyr (Calvaro x Quidam de Revel), ISO 143/12, Quarnac du Mesnil (Jarnac x Narcos II), ISO 149/12, Vauban de Ste Hermelle (Surcouf de Revel x Bayac de Ste Hermelle), Quito du Vilpion (Diamant de Semilly x Bacus de Nouvolieu), ISO 152/12, Quorioso Pré Noir (Kannan x Prélude de Cheux), ISO 151/12  et Padock du Plessis (Kannan x Adelfos), ISO 165/12. Ils m’ont tous donné satisfaction et disposent d’une bonne marge de progression tout en étant déjà compétitifs sur 1,45 m.
Padock est votre cheval de tête ?
En effet, il s’est naturellement imposé comme tel au printemps 2012. C’est le plus opérationnel aujourd’hui. Il va évoluer sur des épreuves qui vont me permettre de recoller à des projets plus ambitieux type CSI **** et pourquoi pas encore un cran au dessus. Il en a les moyens et l’énergie. Il a remporté les Grand Prix de Palaiseau et de Lorient…ce qui me permet d’être résolument optimiste pour la suite. Comme avec Fideliot du Thot (Double Espoir) à une autre époque c’est le fruit d’un partenariat qui fonctionne bien avec les haras. Padock est issu d’une bonne souche, etcôté monte, nous allons gérer tout ça.
Des nouvelles d’Olympique Libellule
Après sa blessure de Février qui a nécessité du repos et des soins il renoue avec le travail sur le plat et reprendra progressivement l’obstacle compte tenu des clignotants au vert qui imposent néanmoins un suivi régulier. Le Haras des M a fait le nécessaire pour le soigner. Nous sommes confiants…et prudents à la fois. Je monte également pour le Haras des M, Vauban de Ste Hermelle qui est un cheval à construire et qui montre de bonnes choses. Il prend 8 ans en 2013, ce sera encore une année de formation.
 
Un mot sur Quorioso Pré Noir
Le cheval de Madame Joël Mestrallet est une valeur montante. C’est un papier intéressant provenant d’une souche de qualité. Il est présent sur 1,40m et des CSI**, tout porte à croire qu’il sera à l’aise au niveau supérieur dés l’an prochain. Sa victoire dans le CSI ** d’Hardelot et sa 6ème place dans le G.P du CSI** de Paris sont extrêmement encourageants.
Comment occupez vous l’inter saison ?
Je suis dans mes nouvelles installations depuis le début 2012, toujours à proximité de Rouen, et le travail ne manque pas. Mes journées sont bien remplies autour d’une vingtaine de chevaux.
Pas de vacances hormis Abu Dhabi il y a quelques semaines ?
Je me suis effectivement rendu à la Finale du Global Champions Tour car je suis ami de longue date avec Frédéric David expatrié depuis quelques années maintenant dans les Pays du Golfe. Il fait partie de mon cercle rapproché comme Aymeric de Ponnat et quelques autres cavaliers du circuit. J’ai rendu visite à Frédéric à Abu Dhabi pour lui donner un coup de main technique. Ca a plutôt bien fonctionné puisqu’il se classe 2ème du Grand Prix du CSI** à 1,45m. On va voir comment pérenniser ces relations professionnelles.
Serez-vous sur le Circuit SHF en 2013 ?
Mon piquet devrait s’étoffer dans les prochains mois. J’essaie actuellement quelques chevaux et je ne néglige pas la relève. J’utilise le Circuit SHF comme un outil pédagogique et former les chevaux de demain. J’aurai sans doute des 4 et 5 ans….à suivre.
On le voit, le moral est donc au beau fixe pour le haut normand qui trace son sillon et continue de garder la confiance de nombreux propriétaires…et une certaine côte parmi les cavaliers français de tout premier plan.
 

Eric Fournier

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr