Tryon : ce sera sans Sangria du Coty aussi...
lundi 30 juillet 2018

Bosty Sangria du Coty Ch Eur Goteborg 2017
Sangria du Coty et Roger-Yves Bost © Scoopdyga

Alors que l'on apprenait il y a quelques jours qu'Hermès Ryan ne participerait pas aux Jeux équestres de Tryon, la Fédération française d'équitation vient d'annoncer que Sangria du Coty, la jument de Roger-Yves Bost, ne serait pas non plus du voyage aux Etats-Unis.

2018 est décidément une année difficile pour le sélectionneur français de saut d'obstacles Philippe Guerdat. Alors que la France ne peut plus compter sur Sydney Une Prince, vendue aux Etats-Unis, et Rêveur de Hurtebise, qui ne participera plus à des championnats au vu de son âge, le staff fédéral fondait logiquement des espoirs sur Aquila HDC, qui avait fait un retour en grandes pompes cette saison avec Patrice Delaveau, Hermès Ryan lui aussi revenu à son meilleur niveau... et sur Sangria du Coty, qui avait signé coup sur coup aux championnat d'Europe de Göteborg et à la finale Coupe du monde de Bercy, les meilleures performances tricolores (26e et 12e)

Mais la fille de Quaprice Bois Margot n'a pas été revue en compétition depuis son forfait lors de la deuxième manche de la Coupe des nations de Rome en mai. La jument, qui s'était a priori mis un léger coup au paddock, a depuis profité de plusieurs semaines de repos, et devait être au CSIO 5* de Dublin, du 8 au 12 août, pour la dernière étape du circuit Coupe des nations. Etape pendant laquelle la France compte bien accumuler quelques points supplémentaires pour s'assurer un ticket pour la grande finale à Barcelone. Mais "d’un commun accord entre le cavalier, les propriétaires et l’équipe fédérale d’encadrement technique, la décision a été prise de laisser à la jument un temps supplémentaire de repos", a annoncé la FFE avant de conclure : " La baie reprendra progressivement le chemin des concours et ne pourra donc prétendre à une sélection pour les prochains Jeux équestres mondiaux prévus en septembre à Tryon (USA)."

Après la blessure d'Aquila et le choix des propriétaires de Ryan de ne pas faire prendre l'avion au cheval (lire ICI), les choix s'amenuisent pour Philippe Guerdat à un tout petit peu plus d'un mois des JEM de Tryon...