Un Top Ten de rêve pour Kevin Staut !
samedi 09 décembre 2017

Podium du Top 10
Le podium du Top 10 au CHI de Genève © Jean-Louis Perrier

"Réveur a été grandiose", voilà les premiers mots de Kevin Staut à sa sortie de piste avant même de savoir que la victoire dans le Top Ten Rolex IJRC était acquise ce samedi soir au CHI de Genève ! Grandiose aussi cette édition 2017, affrontement majeur de l’élite du jumping devant des tribunes bondées, remportée en beauté par le Français, tout nouveau président de l’IJRC, quel symbole !

Martin Fuchs, qui commentait la reconnaissance du parcours de la première manche, avait prédit des fautes sur le vertical en sortie de virage après la belle ligne devant la grande tribune du public avec le triple Rolex. Bien vu ! L’obstacle Devillard en n°6 a causé  des soucis autant à Grégory Wathelet qui encaissait une autre faute d’Eldorado van Het Vijverhof, qu’à Steve Guerdat/Hannah et Kent Farrington/Creedance. Pour Eric Lamaze, c’est sur l’oxer n°4 que fautait Fine Lady, tandis que Maikel van der Vleuten  n’arrivait pas à bien négocier la sortie sur palanque du double avec Verdi-VDL Groep. Avec quatre sans faute, et la pression du champion d’Europe  Peder Fredricson, juste pénalisé d’1 point de temps dépassé avec Christian K-H&M, tout était possible en seconde manche.

Le joli sans-faute d’Eric Lamaze handicapé par une bonne grippe et des côtes cassées ne lui a pas permis de se hisser sur le podium. Harrie Smolders, pourtant très en forme depuis le début de concours, a perdu ses chances après sa première manche parfaite avec un pédalo sur un oxer de Don VHP Z, consécutif a une prise de risque sur le virage d’abord. Il faut dire qu’en renouvelant son sans faute avec Ursula XII dans un bon tempo, Scott Brash avait mis la barre bien haute ! Kevin Staut ne s'est pas laissé impressionner menant Rêveur de Hurtebise HDC vers un tour parfait dans un chrono plus bas de près de 2 secondes ! Restait à Lorenzo de Lucas, à faire mieux ! Le premier Italien à participer à une finale du Top 10, où d’autre part ne figurait pour la première fois aucun Allemand, et aucune cavalière, n’a pu relever le challenge avec une faute de Ensor de Litrange LXII.  Mais l’avenir est pour lui, comme pour cette finale, toujours magnifiquement orchestrée à Palexpo ! Peder  Fredricson, pour sa première participation n’avait pas d’état d’âme sur son dépassement de temps du premier tour, sachant que son KWPN Christian K-H&M n’aurait pu rivaliser  avec  Rêveur de Hurtebise-HDC, ni même Ursula XII au maxi selon son cavalier ! Au point presse, Kevin Staut n’a pas manqué de dire à quel point il était fier de son cheval de cœur,  toujours présent dans les échéances où la tension est maximum (écoutez son interview vidéo ICI). Et c’était bien le cas ici, car le cavalier du Haras des Coudrettes a dû modifier ses plans avec Silver Deux de Virton-HDC sorti souffrant du camion et donc hors jeu pour le rendez-vous genevois ! Non qualifié pour le Grand Prix Rolex avant le Top 10, il prouve une fois de plus que rien n’est jamais perdu quand on a le savoir faire et la capacité de concentration d’un leader comme lui ! Il s'élancera avec son prometteur huit ans, Vendôme d'Anchat-HDC, demain à 14 h 30.

Résultats complets ICI