Un stage complet pour les cavaliers poneys
lundi 07 janvier 2019

Regroupement fédéral poneys CSO janvier 2019 Lamotte Beuvron
LEs cavaliers poneys de saut d'obstacles ont bénéficié de deux jours de stage intenses © FFE/EB

A quelques semaines du coup d'envoi de la saison, les cavaliers poneys composant la longue liste de saut d'obstacles se sont réunis à Lamotte-Beuvron les 4 et 5 janvier pour un stage fédéral. Travail sur la plat et à l'obstacle mais aussi entrainement aux interviews et point vétérinaire étaient au programme. Avec ce stage complet, les Bleuets sont parés pour cette nouvelle année !

Ils sont seize jeunes cavaliers à avoir fait le déplacement au parc équestre fédéral pour deux jours de stage en présence notamment du sélectionneur national Olivier Bost. En dehors d'Ilona Mezzadri et Romane Ohrant, qui "ont pu partager leur vécu de la saison passée avec les autres" expliquait Olivier Bost, ce cru 2019 du stage fédéral de rentrée était principalement composé de "petits nouveaux". On trouvait ainsi, divisés en quatre groupes, Lola Brionne, Agathe Cros, Sarah Desmoules, Jeanne Hirel, Emma Koltz, Emma Meric, Jules Papaian Roche, Cannelle Paramucchio, Louise Sadran, Raphael Sales, Pauline Scalabre, Charlotte Slosse, Mathis Vallat et Nohlan Vallat.

Sur le plat, Bertrand Poisson, a principalement insisté sur le contrôle et le fonctionnement des poneys. "Nous avons travaillé sur le contrôle du poney, en ligne droite comme en courbe, avec la possibilité de varier la grandeur de foulées de galop. Une fois le contrôle obtenu, on a insisté sur l’indépendance du cavalier et le fonctionnement du poney avec le galop à faux. On a ensuite mis ce travail en application à l’obstacle. L’objectif avec ces stages est de leur donner un moyen d’améliorer leurs défauts et ceux de leurs poneys. On fait un premier état des lieux et on observe leur fa- culté à assimiler le message en deux jours. Je dois m’assurer qu’ils aient bien compris ce dont on a parlé et qu’ils repartent avec les outils nécessaires pour pouvoir continuer à travailler chez eux", détaille l'expert fédéral. A l'obstacle, la première journée consacrée à un travail sur des cavalettis a été suivie le lendemain par un enchainement qui regroupait pour Olivier Bost "les principales difficultés rencontrées en concours : des lignes courbes ainsi que des lignes courtes et longues etc. L’objectif étant, comme toujours, d’optimiser la technique des couples". 

Outre des conseils destinés à améliorer leur technique équestre, les jeunes cavaliers ont pu bénéficié de séances d'entrainement aux interviews, à une sensibilisation au bien-être animal ainsi qu'un point vétérinaire sur la gestion du poney de sport. "L’idée avec ce stage est de transmettre un message à nos cavaliers afin de leur donner les clés pour accéder au haut ni- veau. Il faut les former dès le plus jeune âge s’ils souhaitent plus tard intégrer l’équipe de France Seniors. On essaie de leur proposer un programme riche et varié afin de préparer et de gérer au mieux leur saison, de les sensibiliser au bien-être ani- mal ainsi qu’à l’importance de la préparation tant physique que mentale", conclut Olivier Bost, qui va suivre avec attention tous ces couples sur le circuit tournée des As et notamment les étapes Super As afin de concocter la meilleure sélection possible pour le championnat d'Europe prévu à Strzegom du 15 au 18 août.