Une conférence embarrassante....
mardi 14 mars 2017

conférence de presse Tops
Conférence de presse à Valkenswaard © Jehan de Monléon

À la mesure de son spectaculaire complexe Tops International Arena, situé à Valkenswaard, qui s'est récemment adjoint un second immense manège et une salle de prière pour les cavaliers musulmans, Jan Tops, aux côtés de son acolyte américain Frank Mc Court et du Président de la FEI, Ingmar De Vos, avait organisé une luxueuse conférence de presse spécifiquement destinée à faire toute la lumière sur le nouveau et très controversé circuit par Équipes de la Longines Global Champions League.

Las.. les questions précises nées de préoccupations sur le véritable avenir sportif du saut d'obstacles de très haut niveau, par opposition à un environnement de plus en plus conditionné par des considérations financières, ont du, le plus souvent, se satisfaire de réponses grandiloquentes sur les thèmes de la nécessité d'innover pour progresser, sur l'immense satisfaction de la quasi totalité des cavaliers de se voir " offrir" un nouveau circuit, sur le colossal succès du Global Champions Tour, sur les exigences de séduire un public toujours plus large, et sur le soin apporté au respect des chevaux, priorité absolue, bien entendu.

De quoi s'agit il ?

La saison 2017, seconde saison de ce circuit, annonce un maximum de 20 équipes et une dotation totale de 10,5 millions d'euros. Chaque équipe doit être composée au minimum de 2 cavaliers, jusqu'à 5. Les compétitions de ce circuit auront lieu sur deux jours et non plus sur un seul, et cavaliers et chevaux seront interchangeables d'un jour à l'autre.
Il reste que la Global Champions League, qui sera lancée à Mexico au mois d'avril, continue de poser de véritables interrogations.
Pour la première fois, les cavaliers de cette GCL vont pouvoir glaner des points pour la fameuse ranking list mondiale, ce qui les avantage par rapport aux cavaliers ne faisant pas partie de ce club très sélect dont le droit d'entrée est de 2 millions d'euros par équipe.
D'autre part, les cavaliers ne faisant pas partie d'une équipe de la "League", sont quand même obligés de prendre part à la seconde manche de l'épreuve par équipe, ( parcours d'1m55 - 1m 60) celle ci servant de qualificative pour le GP du Global Champions Tour, lequel se court désormais en une seule manche suivie d'un barrage.
 Ingmar De Vos, que l'on peut s'étonner de voir ce jour en si belle cohésion avec Jan Tops, après deux années de lutte judiciaire à propos de la validation par la FEI de ce circuit par équipe, explique cette nouvelle entente par le fait que le souhait de la FEI d'interdire les pay-cards a été respecté par Jan Tops.
Mais dans le même temps, une proportion de 60% d'invitations a été laissée au GCT contre une réduction de 30 à 20 % pour les autres organisateurs de csi....
Cela laisse par conséquent une belle marge de manoeuvre à Tops, dont De Vos explique qu'elle n'est pas supérieure à celle laissée aux Fédérations nationales pour les Coupes des Nations. Celles ci sont justement menacées, dans leur philosophie comme dans leur logistique, avec leurs "petits" 100 000 euros de subventions, la FEI étant toujours à la recherche d'un sponsor pour prendre la suite de Furusiyya.
A terme, on peut se demander si le CIO cautionnera un sport qui est déjà sur la sellette, et qui affiche une image de moins en moins cohérente avec les valeurs du sport.

Interrogé sur les prises de positions de cavaliers inquiets qui ont refusé de faire partie d'une équipe de la Champions League, tels Steve Guerdat et Kevin Staut, Jan Tops, manifestement courroucé par la question, rétorque que ces cavaliers sont par ailleurs contents de profiter du GC Tour, qu'il a été proposé à Kevin Staut de faire partie d'une équipe et que, s'il a refusé, c'est son choix.

Derrière les grands discours et les longues réponses enveloppantes de Monsieur De Vos, sur le bien fondé de ce circuit et sur la transparence totale des décisions, il y a malgré tout, peut être un mariage un peu honteux, sinon, pourquoi a t il été compliqué de lui demander de poser aux côtés de Jan Tops pour les photographes et la presse en général ?

Commentaires


PASCAL R | 16/03/2017 09:56
Pas une "paycard"le droit d'entrée d'une équipe en GCL à 2.000.000 € ?