Valence : Olivier Robert enchante les Grillons
dimanche 30 août 2015

valence 2015 Olivier Robert et Quenelle du Py
Olivier Robert et Quenelle du Py © Jean Louis Perrier

Les quatre jours de la remarquable première édition du Jumping International de Valence se sont terminés en beauté devant des tribunes pleines à craquer. Olivier Robert est le premier à écrire son nom au palmarès d’une compétition prête à s’inscrire dans les tous premiers rendez-vous mondiaux du jumping. Sadri Fegaier, maître des lieux a déjà donné rendez-vous à tous pour une édition 2016 encore plus étoilée !

 Sport et spectacles montent en puissance
 Après l’étonnement  de la bonne tenue des deux premières journées du jumping international c’est l’émerveillement qui était de rigueur samedi soir. Commencée avec une nouvelle épreuve du CSI *** où Bosty associé à Sangria du Coty jouait pour la 3e fois les dauphins, Olivier Robert étant plus rapide avec son fils de Cornet Obolensky, Courage  des Fegies, la soirée se poursuivait dans une ambiance de véritable show. Les Horsemen, Mattéo  en tête, ont une fois de plus fait  preuve de leur agilité et humour, avant que les barres ne montent pour la toujours appréciée du public épreuve  des 6 barres remporté par Julien Anquetin et Forza Belgica Vd Molendof, jument belge comme son nom l’indique !  Mais le spectacle était aussi au rendez-vous avec feux d’artifices sur la piste et une  très poétique animation en fin de soirée  avec un trapéziste suspendue à un ballon d’hélium.  Le ton était donné pour les fastes du  dimanche !

  Ça roule pour Olivier Robert !
 Uliano Vezzani a proposé un parcours  sélectif où dès le vertical  en n°2 les fautes étaient au rendez-vous. Cinq couples seulement ont réussi le sans faute,  Abdelkébir Ouaddar  qui n’a pu négocier au mieux la dernière ligne avec son toujours bondissant Quickly de Kreisker, étant le plus rapide des onze  4 points.  Au barrage, Maelle Martin partie en ouvreuse essuyait un refus suivi d’une glissade de  Giovani de la Pomme qui la contraignait à l’abandon. Harold Boisset et sa pétulante Quolita Z  qui ne toise qu’1,53m  signait un super chrono que  pas plus le belge Philippe Dunon/Fou de toi Vd Keihoeve ni Emeric Georges fautif avec Rocker d’Ysieux ne pouvaient améliorer. Mais pour Olivier Robert et les bonnes foulées de Quenelle du Py l’affaire  a bien tourné !  En s’adjugeant le  Grand Prix, l’Aquitain  prive Roger-Yves Bost de sa place de leader sur le  challenge Mercédès et  en prime des tours d’honneurs qu’il a offert à un public enthousiaste,  il a eu droit  d’essayer son cadeau du jour sur la piste : un coupé Mercédès d’une valeur de 50 000 € ! Comble  de bonheur  c’est son ‘’professeur ‘’ Michel Robert qui est venu faire la livraison à la remise des prix !  Très ému par cette victoire devant un public aussi chaleureux,  Olivier Robert n’a pas hésité à  déclarer qu’il venait de vivre le plus beau moment de sa vie équestre !
 Résultats : http://www.jumpingvalence.com/#!programme/c21tr