Versailles, grand sport et tradition
mercredi 22 février 2017

Jumping Versailles
Des personnalités comme Guillaume Canet et Kevin Staut soutiennent le nouveau Jumping de Versailles © Béatrice Fletcher

Pour lancer officiellement le Jumping International 5* du château de Versailles, qui se dérouelra du 5 au 7 mai prochain, Gérard Manzinali avait réuni quelques unes des têtes d'affiche de son équipe, dont Jean Maurice Bonneau, directeur sportif, Guillaume Canet, et Kevin Staut (voir vidéo ci-dessous), l'un des parrains de l'événement.

Au programme de cette conférence de presse, qui se tenait dans le manège de l'académie équestre, une démonstration des écuyères, suivie d'une visite de la galerie des Carrosses qui sera accessible au public pendant les trois jours du concours tout comme le spectacle de Bartabas.

Gérard Manzinali le soulignait, la mise en place de ce premier CSI5* à Versailles, qui a fait l'objet d'un an d'étude, a reçu le soutien du château sans grande difficulté. Catherine Pégard, présidente du château de Versailles, précisait que l'accord du château n'a pas été immédiat. "Nous avons de telles contraintes techniques qu'il faut étudier les projets avec grand sérieux pour les rendre possible. Chacune des activités que nous conduisons, qu'il s'agisse d'un spectacle ou d'une exposition, déclenche une grande machinerie, en raison des aspects techniques dus à l'importance même du château. C'est une première qui s'inscrit totalement dans la tradition du château. Au XVIIIème siècle, l'art équestre et la chasse à courre étaient très largement pratiqués, on parlait beaucoup de cheval à la Cour du Roi, au même titre qu'on y parlait de fêtes et de divertissements."

Le concours proposera six épreuves de niveau 5* à une cinquantaine de cavaliers, dont 37 étrangers, parmi lesquels Eric Lamaze, Cian O'Connor, Pedro Venis, et Rodrigo Pessoa, ambassadeur de l'événement. Le programme comporte également un CSI1*. Outre Rolex, sponsor principal qui soutiendra le grand prix du dimanche, à noter que Renault, déjà partenaire du Jumping Eiffel, sera présent lors de l'événement en parrainant l'épreuve du samedi sur 150. Benoît Alleaume, directeur des ventes spéciales pour Renault France le remarque "C'est un accompagnement spécifique à ce concours qui se trouve au cœur géographique de la marque puisque le Technocentre de Guyancourt et les services commerciaux sont basés à proximité. Nous sommes déjà accompagnateurs et partenaires du château de Versailles. Par ailleurs, nous sommes très attachés à l'aspect prestigieux de l'événement, qui nous permet de mettre en valeur le French design de nos véhicules, mais aussi au développement durable à travers le positionnement de nos véhicules électriques en centre ville. Durant l'événement, les nouvelles Zoé badgées à l'effigie de la marque seront à disposition. De plus, rapporter la modernité du sport équestre contemporain au cœur de l'un des monuments les plus historiques et prestigieux de France est une très belle idée. Nous sommes fiers d'être partenaires de cette première édition."

La billetterie ouvrira dès le 7 mars prochain.

Pour en savoir plus http://jumping-chateauversailles.com