Victoire d’Harry Allen sept ans après celle de son frère Bertram !

dimanche 30 juillet 2017

  • imprimer

L’irlandais de 16 ans, Harry Allen, a remporté la médaille d’or individuelle de cette édition des championnats d’Europe de CSO Poney. Il est le seul cavalier à n’avoir fait tomber aucune barre sur les cinq tours de ce marathon, aux rênes de la toute bonne néerlandaise Cassandra van het Roelhof, fille du cheval belge Orlando. La meilleure performance française est signée Jade Fleur Calaque, qui termine 9ème ex aequo.

Harry Allen largeP

Photo Guillaume Levesque

Le frère de Bertram Allen s'impose ainsi à Kaposvar ce dimanche.

Le dernier après-midi de ces championnats d’Europe hongrois réussis nous a donné de vivre la finale individuelle de CSO comme un spectacle à vrai dire un peu tronqué par une première manche sans doute trop facile et une seconde au temps beaucoup trop serré, qui a poussé bêtement à la faute.

Sur les 30 finalistes, 10 sont sortis de piste de la première manche sans aucune pénalité et 12 entre 1 et 4 points ! Du jamais vu dans un championnat individuel. Dans la 2e manche, en revanche, sept couples seulement sont rentrés dans le temps accordé, et encore pour la plupart d’entre eux, au prix de multiples fautes : 8 points pour le Français Leo Pol Pozzo (Shamrock du Gite), pour la Britannique Eleanor Hall Mcateer (Tixylix) et pour la Néerlandaise Elize van de Mheen (Quaprice d’Astrée) et 12 pour l’Irlandaise Abbie Sweetnam (Dynamite Spartacus). A devoir courir contre la montre dans une épreuve qui n’est pas destinée à cela, les cavaliers ont malheureusement fait des fautes qui n'auraient pas dû être … Et c’est bien dommage quand on arrive à se qualifier pour une finale de ce niveau et que le podium semble à portée. Bref, en disant les choses telles qu’elles sont, le chef de piste croate Eduard Petrovic, qui avait dessiné une belle Coupe des Nations, s’est pris les pieds dans les barres de la dernière épreuve.

Le nouveau champion d’Europe est donc le cavalier irlandais de 16 ans, Harry Allen, qui montait une ponette de son crack frère Bertram, lequel avait déjà été sacré champion d’Europe individuel avec Acapella Z en 2010, à Bishop Burton, en Grande-Bretagne (où se tiendront de nouveau les Championnats l’année prochaine). Rien à dire sur les beaux parcours qu’Harry et Cassandra ont déroulés ensemble tout au long de ce championnat : précis, dans le rythme, en équilibre, justes, beaux… un régal. Notons qu’eux aussi sont sortis de la seconde manche avec 1 point de temps dépassé, seule faute du couple durant le championnat. Même plaisir pour les yeux que les tours des médaillées d’argent, les irlandaises Kate Derwin et Cul Ban Mistress. Elles ont réussi à se sortir de ce chrono serré sans commettre de faute, mais avaient fait tomber le dernier obstacle de la première manche, se privant ainsi de la victoire. Kate, 15 ans, faisait là son premier et dernier championnat avec la fille Connemara de Silver Shadow SL car elle aura 16 ans d’ici la fin de l’année.

Ce n’est pas le cas de la médaillée de bronze, la Suédoise Cora Hirn, à qui il reste théoriquement encore un an avec Miskaun Harvey, un épais petit cheval pie noir peu esthétique, mais incroyablement talentueux. La décision n’est cependant pas encore prise sur son maintien dans le circuit poney l’année prochaine.

La meilleure performance française revient à l’élève d’ Eric Muhr, Jade Fleur Calaque qui concourrait en individuel et dont « le poney Ghost Rider n’a fait que sauter de mieux en mieux jour après jour », selon Olivier Bost. Après ses 5 points lors de la première qualificative, elle a enchaîné les sans-faute (dans les deux manches de la Coupe des Nations et dans la première manche de la finale)  jusqu’à la seconde manche individuelle où elle est sortie de piste avec à nouveau 5 points pour une 9e place ex-aequo. Charlotte Lebas, coachée par Claude Casteix, se classe 11e ex-aequo sur le célèbre étalon d’André Magdelaine, Quabar des Monceaux (Nabor SL) alors qu’elle ne fait tomber aucune barre de la finale, sortant simplement avec 1 et 2 points de temps dépassé. La seconde manche a donc été fatale à Léo Pol Pozzo et Shamrock du Gite (Welcome Sympatico SL), eux aussi entraînés par Claude Casteix, qui partaient dans cet ultime parcours avec leurs 4 points de la première manche : 4 + 8 = 12 points qui leur valent une 13e place ex-aequo. 20e, Valentine Delaveau, elle aussi coachée par l’incontournable manchois d’adoption Claude Casteix, a bien tiré partie de sa fille de Linaro SL Si Jolly des Ifs, et s’est montrée assez homogène : 0 + 4 + 4 + 4 + 6 points. Camille Favrot, enfin, a malheureusement flanché sur le plus simple : 16 points dans la première manche de cette finale. Aux rênes du fantastiquement généreux étalon gris Uhelem de Seille (Dexter Leam Pondi), l’élève de Jean-Luc Vernon s’est rattrapée dans la 2nde manche en n’écopant que d’un point de temps dépassé, mais ses 21 points au total la placent 22e ex-aequo.  

Notons que tous atteints par la limite d’âge, ces 5 jeunes cavaliers français quitteront bientôt le circuit international Poney avec des souvenirs fantastiques.

Résultats ici

Guillaume Levesque

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 94 - Benoit Cernin

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr