WEF : le beau cadeau d'anniversaire de Margie Engle dans le GP
dimanche 01 avril 2018

Margie Engle et Royce WEF 2018
Margie Engle et Royce © Sportfot

Quoi de mieux que de remporter le GP 5* le plus doté du Wellington equestrian festival le jour de son anniversaire ? Demandez à Margie Engel ! La cavalière américaine s'est payé le luxe de remporter le Grand Prix Rolex de la dernière semaine de compétition au WEF, associé à son fidèle Royce, le jour de ses 60 ans !

Ils étaient 40 couples au départ du dernier et ultra-doté (500 000$, rien que ça !) du Grand Prix Rolex 5* qui concluait douze semaines de compétition intense à Wellington. Six d'entre eux trouvaient la clé du sans-faute et se retrouvaient au barrage pour en découdre sur un ultime parcours pensé et dessiné par le chef de piste des JO de Rio, Guilherme Jorge.

Le premier double sans-faute a été signé par le Brésilien Luis Francisco de Avezedo et Comic. Le couple, qui a passé la ligne d'arrivée en 42,52 secondes, s'est emparé de la deuxième place, devant le plus rapide des cavaliers à "4 points" au barrage : l'Irlandais Conor Swail aux rênes de Rubens LS La Silla

Avec un chronomètre de 39,35 secondes et aucun pénalité au compteur, c'est finalement l'américaine Margie Engel qui s'est imposé avec Royce, signant sa deuxième victoire en GP 5* sur ses terres. Une belle satisfaction pour la cavalière, qui fêtait par ailleurs ses 60 ans : "Royce m'a offert un magnifique cadeau d'anniversaire. Le cheval est en pleine forme, je ne le garde plus que pour les Grand Prix 5*. Malheureusement, j'ai été malade pendant le WEF et il a donc eu plus de repos que prévu. C'est seulement sa troisième semaine de concours ici, mais finalement, au moment où tous les autres commencent à fatiguer, il est frais !". Il faut dire que ces deux là se connaissent bien, ils ont débuté ensemble en international il y a 8 ans, et le talentueux étalon a largement eu le temps de murir et de se développer, jusqu'à se mettre au service de l'équipe nationale à l'occasion de plusieurs Coupes des nations, à côté de ses nombreuses victoires individuelles. A 14 ans, le fils de Café au Lait est en pleine force de l'âge et procure beaucoup de plaisir à sa cavalière même si " tout ce qui lui manque, c'est être plus facile et disponible. J'ai eu beaucoup d'aide grâce à mon mari qui pratique la chiropractie et Lisa Wilcox qui a fait un travail formidable sur le plat avec lui. Il a toujours eu un talent brut, mais le monter était difficile. Maintenant, il se laisse faire. Il donne juste l'impression d'être meilleur de jours en jours".

Les résultats ICI et la video du barrage des vainqueurs à retrouver ICI