Wilfrid Pierrot seul sans faute à Nice
mardi 05 mars 2019

Wilfrid Pierrot
Wilfrid Pierrot, vainqueur du Grand Prix de Nice © Franck Marioton

Encore un week-end en PACA qui se termine avec un Pierrot victorieux du Grand Prix. Après la victoire dimanche dernier de Maxime à Cuers, Wilfrid s'est imposé dimanche avec Téorène de Poheton, dans le Grand Prix* de la Ville de Nice. Seul à terminer le parcours de Christophe Vifquain sans faute et dans le temps, il n'a pas eu à disputer de barrage.

Premier à partir pour cette épreuve, le cavalier aixois Wilfrid Pierrot réalisait avec son très régulier Téorène de Poheton (Mylord Carthago) un joli sans faute qui laissait à penser que le parcours était moins difficile qu'il ne le semblait. Il n'en a rien été, aucun couple n'a réitéré la performance. Avec un point de temps dépassé sur Peterpan de la Beauce, Cécile Bouzinac prenait la 2ème place. Wilfrid avait envisagé dès la reconnaissance que les qualifiés seraient peu nombreux, aussi lorsque son fils Maximefautait sur le 1 avec son fidèle Bernard, il jouait la vitesse pour tenter une belle place et sortait du parcours avec une 2ème place provisoire. Il terminait 4ème derrière Cécile et à nouveau son père qui comme le programme le permettait avait engagé 2 chevaux dans le Grand Prix. Wilfrid pénalisé de 4 points avec Caféine de Hus mettait le paquet pour être plus rapide que son fils... et il y parvenait. Julien Massard lui aussi accélérait avec son 2ème cheval, Bueno de la Fosse, et terminait à la 5ème place. "C'était un Grand Prix de qualité", commentait le vainqueur, "Christophe Vifquain a mis la barre haute, ce qui est normal pour un CSI. Je suis content de mes chevaux qui font preuve de régularité. Téorène est très performant, il l'était déjà avec son propriétaire. C'est un cheval de 12 ans qui m'a été confié à la vente. Caféine saute magnifiquement, elle progresse bien et c'est une jument en laquelle je crois beaucoup, elle a un énorme potentiel."

En effet vendredi, Caféine et Wilfrid terminaient à la 3ème place de l'épreuve à 1m35 derrière Rémi Oberti sur Balakhani Villa Rose et Patrice Planchat sur Vegas du Briot. 

Samedi Patrice Planchat remportait l'épreuve Big Tour (135) sur Ti Amo Patière et terminait 3ème avec Vegas. Julien Massard et Bueno étaient 2ème.

Un CSIYH se courait également. Le Grand Prix revenait à Cibelle de Lavitalis (Newton de Kreisker) sous la selle de David Lieberman. « Je monte Cibelle depuis 2 ans. Elle m'est confiée par Carole Femenias et Alexandre Jobez, ses éleveurs. Elle a fait trois sans faute ce week-end, c'est une jument d'avenir que je pense continuer à faire évoluer. Le concours s'est bien passé, un temps superbe et des parcours adaptés pour les jeunes chevaux ». Cibelle devançait Cookie des Forets (Mozart des Hayettes) monté par Julien Massard et Diabolo de Piquet (Gin Tonic Star) par Kareen Verdez. Ramatou Ouedrago était la quatrième double sans faute sur Dyonisos d'Amaury, un fils de Consul DL Vie Z, le cheval sur lequel elle court les grosses épreuves.