William Funnel égale le record à Hickstead
lundi 25 juin 2018

William Funnel et Billy Buckingham Derby Hickstead 2018
Avec cette nouvelle victoire, William Funnel entre dans le cercle très fermé des cavaliers ayant remporté à quatre reprises le derby d'Hickstead © Nigel Goddard

Et de quatre ! En remportant le Derby de Hickstead, hier, le Britannique William Funnell a inscrit son nom au groupe très fermé des cavaliers quatre fois vainqueurs de l’épreuve, grâce à sa maîtrise et au courage du bon Billy Buckingham.

Au CSI 4* de Hickstead (Grande-Bretagne), dimanche ne rime pas avec Grand Prix mais avec Derby. Et ils n'étaient pas moins de vingt-six partants au départ de l’impressionnant parcours. Au final, deux couples, William Funnell sur Billy Buckingham, et Holly Smith sur Quality Old Joker, ont composté leur ticket pour le barrage en signant des parcours parfaits. Premier à partir, William Funnell faute sur la rivière avec le cheval qu’il a fait naître il y a 10 ans, laissant une chance à sa concurrente. Toutefois, la cavalière commet finalement deux fautes, laissant la victoire à l’expérimenté pilote de 52 ans. 

Avec cette victoire, il devient ainsi le cinquième cavalier à inscrire quatre victoires dans ce derby, rejoignant ainsi Harvey Smith, John et Michael Whitaker, ainsi que l’Irlandais Eddie Macken. De quoi donner des idées au cavalier : « Si je suis en forme et mon cheval aussi, il n’y a pas de raison de ne pas penser à une cinquième victoire ». Pourtant, la première placee était loin d’être acquise pour le couple, qui avait connu quelques difficultés sur cette même épreuve l’an passé. « Nous nous sommes un peu entraînés pour être sûrs de ne pas refaire les mêmes fautes. L’année dernière, je me suis demandé si j’aurais pu éviter ces fautes avec plus de pratique. Je suis donc heureux d’être revenu et d’avoir gagné ». La troisième place est revenue à l’Irlandais Shane Breen, sur Can Ya Makan, qui écopent d’une faute mais font un meilleur chronomètre que Harriet Nuttal et A Touch Imperious, quatrièmes.

Une belle épreuve, qui s’est tenue dans les meilleures conditions possibles, mais qui a toutefois été entachée d’un drame. Navalo de Poheton, le cheval de l’Américain Andrew Kocher, a malheureusement dû être euthanasié. Le hongre de dix-sept ans s’est en effet fracturé un membre sur le plat. Malgré les efforts des équipes vétérinaires, qui sont immédiatement intervenues, le cheval n’a pu être sauvé.

Les résultats ICI