Avec Rémy, pour le retour en France triomphant

jeudi 07 mai 2015

  • imprimer

La fin du CVI de Belgique s’est avérée remarquable pour le clan français. De belles médailles et de beaux espoirs. Rémy Hombecq retrace la dernière journée à Morseele.

CVI Belgique 2015- L'équipe de France largeP

Arjen VAN DER SPEK

CVI Belgique 2015- Clément Taillez et Rémy Hombecq largeP

Arjen VAN DER SPEK

CVI Belgique 2015- largeP

Arjen VAN DER SPEK

photo de groupe spéciale team france et les allemands de NEUSS. largeL

L'équipe de France en plein programme

Le plus petit porte le plus grand du côté de l'équipe de France!

L'équipe de France

L'équipe de France mêlée à l'équipe d'Allemagne de NEUSS.

previous video next video

Dès le matin, les « petites » épreuves se sont déroulées dans le magnifique manège de Moorsele. Dans la catégorie 2* individuel juniors hommes, nous retrouvons à la deuxième place,  le nouveau protégé de Marina Dupont Joosten (Longeuse multiple médaillée Mondiale et Européenne  avec Nicolas Andréani), Dorian Terrier. Ce tout jeune voltigeur marche dans les pas de Nicolas, un gabarit gymnique mais avec une expression corporelle impressionnante, je pense vraiment que Dorian pourra faire de grandes choses dans les années à venir. A la troisième place, un autre français, Raphael Sauret , longé par Kevin Moneuse (le longeur trublion de l’équipe de France lors des derniers Jeux Equestres Mondiaux). Raphaël prend de plus en plus de plaisir à voltiger et cela se ressent vis-à-vis des notes.

Début d’après midi, place au CVI 3*, où un grand spectacle était proposé. Dans la catégorie femme, c’est sans surprise que Simone Jaiser remporte l’épreuve (7.848). Simone est impressionnante dans sa voltige, elle est capable d’allier justesse technique et chorégraphie surprenante. En fait, je pense que Simone propose à la perfection ce que désire voir les juges, et cela paie. A la deuxième place, nous retrouvons Anne Sophie Musset Agnus (7.623). Pour le jour de son anniversaire (encore bon anniversaire Anne So !), notre numéro 1 française a proposé un beau programme libre, mais pas seulement, Anne So réalise encore une très belle compétition et cela nous montre qu’on pourra compter sur elle pour la suite de la saison. Le trio Mère (Danièle Agnus), fille, et bien sûr Papillon de Laume son cheval, se dévoilent de plus en plus sur la scène internationale. Le podium se complète par Hannah Eccles (7.567).

La deuxième française, Estelle Chauvet,  se place 12ème (7.222). Estelle est la plus jeune des représentantes françaises dans cette catégorie, malgré un programme technique pas encore bien rôdé, elle a montré que sur les imposés et le libre, nous pouvions compter sur elle. Mais un peu d’étirement ne lui ferait pas de mal ;-).

Une petite déception quand même pour Manon Noel, qui termine à la 18ème place (6.822). Je ne me permettrai pas de parler sur ses prestations, mais je peux juste dire que Manon fait partie du groupe France et que nous serons toujours présents pour la soutenir. Je suis certain que Manon aura les ressources nécessaires  pour remonter le cap et montrer ce dont elle est capable.

Passons à la catégorie homme. L’allemand Jannis Drewell s’est emparé de la première place (7.870) grâce à un beau programme libre sur le thème du « moine Shaolin ». Un programme extrêmement difficile techniquement avec une chorégraphie digne des plus grands films de Jean Claude Van Damme (petit clin d’œil à la Belgique).  A la deuxième place, Clément Taillez (7.772) a réalisé une belle compétition. Il faut rappeler que Clément a dominé les deux premiers programmes, mais qui malheureusement, n’a pas réussi à conserver la première à cause d’un libre un peu en dessous de Jannis. C’est donc la première fois de sa carrière en 3*, que Clément se place premier français. Je pense que nous pourrons compter sur lui pour les prochains CVI en attendant une éventuelle sélection pour les prochains Championnat d’Europe. Croisons les doigts pour lui. Le podium se termine avec Vincent Haennel (7.635) qui aura réussi à rester sur le podium malgré quelques petits problèmes musicaux lors de son dernier programme. En effet, au moment de lancer sa musique de libre, le speaker annonce que celle-ci ne passe pas. A ce moment la, Vincent se dit qu’il devra faire abstraction de ce problème technique et faire son programme même si ce n’est pas la bonne musique. Il assure donc un beau programme mais qui, avec toute logique, est moins payant artistiquement au niveau du jugement. Il faut dire que tous nos programmes sont préparés en amont et que la chorégraphie est en accord avec la musique. Peu importe, une troisième place bien méritée pour Vincent.

Le troisième représentant français, Ivan Nousse se place 7e (7.190). Ivan n’a pas encore réussi à trouver l’alchimie parfaite avec son nouveau cheval. Mais le médaillé de Bronze aux Championnats du Monde 2012, compte bien travailler encore plus pour terminer la saison en beauté.

Les deux « petits » français de cette catégorie, se placent respectivement 9ème, pour Théo Denis (7.066), et 11ème, pour Jordan Gauvrit (6.603). Ils ont présentés de belles choses durant ce CVI, mais il faudra encore quelques temps avant de pouvoir monter sur le podium… mais tout peut arriver en compétition donc ne LÂCHEZ RIEN !

Après les individuels, place aux pas de deux. Le duo allemand, Pia Engelberty et Thorben Jacobs s’emparent largement de la première place (7.937). C’est sur une thématique de « Dracula » que les allemands ont présenté deux magnifiques programmes mélangeant technique et expression scénique exceptionnelle. Sur la deuxième marche du podium, nous retrouvons un duo Français, Lucie Chevrel et Simon Chevrel (7.611). Ces frères et sœurs m’ont personnellement impressionné, cela fait longtemps que Lucie et Simon tourne sur le circuit en pas de deux, mais cette fois ci, ils nous ont fait découvrir une nouvelle facette de leur voltige avec une belle chorégraphie. Deux danseurs sur le cheval avec des mouvements techniques de haut niveau. Bravo à eux pour cette belle performance. En troisième position, c’est un autre duo allemand, Gera Grun et Justin Van Gerven (7.052). Ce duo a malheureusement chuté lors  de leur premier programme, ce qui ne permet pas de se rapprocher de la victoire.

 Enfin, la journée va se terminer avec l’épreuve 3* par équipes (je dis enfin car, l’attente fût longue et que les équipes c’est quand même le plus impressionnant en voltige).Trêve de plaisanterie. Nous savions que nous avions quelques dixièmes d’avance sur nos principaux rivaux, l’équipe allemande de NEUSS. Mais il fallait absolument réussir notre dernier programme libre pour tenter de remporter ce CVI. Lors de notre échauffement, nous nous retrouvons tous, Français et Allemands côte à côte. Des petits regards se font pour tenter d’apercevoir des doutes dans le comportement de chacun, mais nos amis allemands sont coriaces. Abdos, pompes, équilibre, rebonds dans tous les sens, voilà ce que les allemands nous montraient.

Quant à nous, c’était mise en place des tenues, blagues, petites bagarres pour les garçons, mais surtout préparer une belle cohésion de groupe et ne faire qu’UNE TEAM, voilà notre préparation. Place à l’échauffement à cheval, chacun sait ce qu’il a à faire durant ce moment. Nous prenons tous nos sensations, répétition de quelques mouvements avec des ratés… Et oui, Clément et moi avons raté notre impressionnant porté (le plus grand, porté par un petit, on aura tout vu !) les deux jours pendant l‘échauffement, mais cela fait du bien avant de rentrer en piste, de se dire qu’il va falloir être encore plus vigilant et que rien n’est vraiment acquis.

Voici le moment où la Team Neuss entre en piste, ils effectuent un programme libre quasiment parfait. Nous savons donc qu’il ne faudra pas se louper. La cloche retentit pour notre entrée en piste, les dernières accolades et c’est parti, entrée en position flèche, arrêt, salut du jury et rabat sur le côté de la piste pour apprécier les dernières secondes avant de commencer le show. A ce moment là, nous nous apercevons que Watriano, notre cheval, a l’air bien tonique et légèrement plus rapide que la normale. Tant pis, nous déroulons notre libre sans grande embuche mais des petites fautes d’exécution un peu partout. Le mot d’ordre durant ces quatre minutes était « On ne lâche rien ».

A la sortie de piste, nous n’étions pas vraiment satisfaits de cette prestation et pensions que la victoire n’était pas acquise. Quelques minutes d’attente, et les scores tombent, nous restons en tête à 8 centièmes, quel soulagement! Avec en petite anecdote, l’année passé, ici même en Belgique,  la Team NEUSS nous avais battu de 2 centièmes, comme quoi le haut niveau se joue parfois à rien. Nous sommes forcément heureux de gagner notre deuxième CVI de l’année, et cette fois, avec en lice, l’équipe championne du monde en titre. En conclusion, la Team France remporte ce CVI (8.084) suivi des Allemands de NEUSS (8.003) et l’équipe anglaise en troisième position (7.428) avec à son bord, rien de moins que Joanne Eccles, la multiple championne du monde et d’Europe.

Le clan Français repart donc de Belgique avec 4 victoires et 12 podiums. Une belle perf’ !

Tous les résultats en cliquant ici! 

Un très beau CVI vient de se terminer et nous sommes déjà repartit à l’entraînement car du 14 au 17 Mai, nous partons pour un nouveau CVI en Suisse (Bern). 

A bientôt!

La chronique de Rémy Hombecq

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table N43 Stéphanie Brieussel

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr