CVI-W : Enfin la finale !
mercredi 02 mars 2016

Anne-Sophie Musset
Anne-Sophie Musset © Andrea Fuchshumer

Initialement prévue à Vienne début février, la finale Coupe du monde se court finalement ce week-end à Dortmund. Six voltigeurs et voltigeuses (dont trois Français) et 4 Pas-de-Deux vont se disputer la Coupe. Quels sont les objectifs tricolores et leurs espoirs? Ils ont tout dit à Rémy !

Chez les femmes, c’est Anne Sophie Musset qui représentera la France. Anne-So sera confrontée aux meilleures de sa catégorie telle que la Suissesse Simone Jaiser, championne d’Europe en titre mais aussi l’italienne Anna Cavallaro, médaillée d’argent aux derniers Jeux Equestres Mondiaux 2014. Une belle compétition est donc annoncée, mais Anne Sophie reste sereine. « J’ai hâte de prendre un maximum de plaisir sur cette finale. Ma dernière, date de 2012 à Bordeaux. Faire un podium est un objectif atteignable et ce serait un beau cadeau. C’est une très bonne chose qu’il y ait une warm-up . Mon cheval et moi pourront ainsi prendre nos marques, surtout Papillon d'ailleurs qui doit s'habituer à l’ambiance. On fera tout pour se classer au mieux au cours de la warm-up mais l’important sera de bien faire dans les deux passages qui suivront. »

Du côté des Hommes, deux Français sont en lice : Clément Taillez et Vincent Haennel. Et chacun a une chance de monter sur le podium, d'autant que certaines têtes d’affiche seront absentes comme les frères Brusewitz, médaillés d’argent et de bronze aux championnats d’Europe 2015. Mais l’Allemand, Jannis Drewell, champion d’Europe en titre sera, lui, bien de la partie et est bien lancé pour remporter cette finale au vu des dernières étapes de coupe du monde cet hiver.

Mais les Tricolores restent prudents, conscients du travail à fournir. « Je suis déjà pleinement heureux de me retrouver en finale, c’est une première pour moi et ça ne sera que du bonus. J’y vais avant tout pour prendre un maximum de plaisir et me servir de cette compétition pour préparer également la saison qui va s’enchaîner ensuite très vite. Je souhaite faire de mon mieux et nous verrons le résultat à la fin, mais je ne me mets pas de pression sur un éventuel podium » explique Clément Taillez.

Pour Vincent Haennel, c’est l'opportunité de travailler et de présenter sa nouvelle thématique. « Cela me fait vraiment plaisir de prendre part à cette finale, j’y vais avant tout pour prendre de bonnes sensations et présenter deux programmes propres. Je vais également profiter de cette compétition pour présenter mon nouveau thème aux juges, mais je n’en dirais pas plus, à vous de le découvrir ce week-end ! Même si je sais que le podium est accessible, je ne me fixe pas de résultat dès maintenant, on verra après mes passages. »

La compétition s'annonce belle, et gageons donc que la France sera présente sur les podiums. Bonne chance et surtout, faites-vous plaisir les amis !

Pour suivre la compétition en live c’est ici !