CVI-W de Paris : Nicolas Andréani invité et victorieux
dimanche 29 novembre 2015

paris Nicolas Andréani, Sandra Tronchet et Quiece d’Aunis
Nicolas Andréani, Sandra Tronchet et Quiece d’Aunis © Claude Bigeon

Alors que la Coupe du monde de Madrid vient de se courir c’était au tour de Paris d’accueillir une étape de la Coupe du monde de voltige à Paris, sur la grande piste du Parc des expo de Villepinte. Et le public était là enthousiaste. Il faut dire que la formule qui mixe deux libres laisse la part belle au spectacle

Du côté des hommes, c’est donc Nicolas Andréani avec la longeuse Sandra Tronchet qui l’emporte avec son « Einstein » qu’il avait débuté à Bordeaux en 2014 avec Quiece d’Aunis, le cheval de la troupe Noroc. Il s’impose avec un score cumulé de 8,529 points devant le jeune Cément Taillez (7,954 pts) qui voltigeait sur Dyronn avec Cédric Cottin à la longe. Il devance le très expérimenté Yvan Nousse avec Ede longé par Schelp Lensing Elke (7,778 pts). « Je suis venu ici avec une wild card, explique Nicolas Andréani. Parce que c’est Paris et uniquement sur deux libres. Je suis content de mon libre. Maintenant quand je sors en compétition c’est uniquement pour le plaisir. » Nicolas Andréani a arrêté la compétition mais il a gardé une sacrée forme. La preuve ici à Paris devant un public acquis. Du côté des féminines qui courraient en individuel, c’est l’Italienne Anna Cavallaro qui s’impose avec Harley longé par Vidoni Nelson (8,380 pts). Mais juste derrière, c’est une Française de 25 ans qui monte sur la deuxième marche, Manon Noel avec Kirch de la Love longé par Kevine Moneuse (8,005 pts) devant la Néerlandaise Carola Sneekes sur Nolan longé par Marjo Sneekes (7,671 pts). « C’est la quatrième année que j’ai une wild card pour participer au CVI de Paris, lance Manon Noel. Mais c’est la première fois que j’obtiens cette deuxième place. Kirch est mon vieux cheval sur lequel j’ai présenté le libre de cet été aux Europe. Ici à Paris, j’ai fait quelques fautes. Je n’étais pas au top car je sors de blessure. J’étais venu ici mon le plaisir. » Une plaisir qui se concrétise par un beau score pour cette voltigeuse basée près de Lille qui prépare pour la prochaine saison une nouveau cheval avec en ligne de mire les championnats du monde au Mans. Trois duos étaient lice pour le pas de deux, les deux sœurs américaines Cassidy et Kimberly Palmer l’emportent sur Zygo (7,537 pts) devant les deux Français, frère et sœur, Lucie et Simon Chevrel sur Ede (7,403 pts), le duo allemand Timo Gerdes/Jolina Ossenberg Engels sur Dragoner complète le podium (6,743 pts). Pour le plaisir, puisqu’elle était la seule en lice, l’équipe Noroc avec Jacques Ferrari et des membres de l’équipe de France ont conclu cette compétition par une prestation très aérienne. Une nouvelle fois, cette étape Coupe du monde de Paris a enchanté le public.

Résultats ici