CVI-WF Saumur : Une première soirée haute en couleurs
samedi 20 avril 2019

Juan Martin Clavijo
Le prodige colombien : Juan Martin Clavijo © Les Garennes

La compétition est désormais lancée à Saumur qui accueille la Finale de la Coupe du monde FEI de voltige. Hier soir, se jouait la première des deux épreuves comptant pour le classement qui déterminera les vainqueurs de la Finale dans trois catégories : Dames, Messieurs et Pas-de-deux.

Chez les dames

La tenante du titre, l’Allemande Kristina Boe, également double championne du monde en titre et championne d’Europe en titre, avait déçu hier, à l’occasion de la warm-up. Première à s’élancer dans le Grand Manège de l’Ecole Nationale d’Equitation, qui accueille généralement les galas et démonstrations des écuyers du Cadre noir de Saumur, la voltigeuse est revenue au meilleur de sa forme. Il ne lui reste d’ailleurs plus qu’une chance pour briller face à un public international puisque Kristina Boe prendra sa retraite sportive à l’issue de la compétition. Elle termine ce soir deuxième, derrière sa compatriote Janika Derks, déjà en tête de la warm-up. Dans une voltige plus athlétique et puissante que sa rivale, Janika a largement séduit le jury et le public. Demain, la relève de Kristina Boe peut être assurée par une autre Allemande ! La troisième place est occupée par la Suisse Nadja Büttiker.

Chez les hommes

Il y a eu le Colombien Juan Martin Clavijo et les autres. Ce jeune homme de 19 ans courait cette année sa première saison en Coupe du monde FEI de voltige et qui participe logiquement à sa première finale, est un phénomène de grâce et de souplesse. « J’ai pris énormément de plaisir à voltiger ce soir, a-t-il déclaré à l’issue de sa prestation ; c’était mon principal objectif. La reprise de ce soir était encore plus fluide que celle d’hier, dans la warm-up. Le format de la Coupe du monde FEI, par lequel nous bénéficions de 20 secondes supplémentaires dans nos programmes libres, est très appréciable. » A star is born ! Juan Martin Clavijo devance les Allemands Jannik Heiland, deuxième, et Thomas Brusewitz, troisième.

Côté français, Clément Taillez, le seul Tricolore parvenu à se qualifier pour cette finale, pointe à la cinquième position. Satisfait de sa prestation, le résident externe du Pôle France de voltige de Saumur, voltigeait devant son public, sur un Ave Maria tout en délicatesse. « Je m’était promis de voltiger un jour sur un Ave Maria ; je m’étais dit « Quand je serai fort, je voltigerai dessus » ; il me fallait juste attendre d’être prêt à affronter un tel monstre de musique. » L’heure de Taillez semble venue et l’Alsacien aura à coeur de viser un podium demain, à l’occasion de la seconde manche de cette Finale.

Le Pas-de-Deux

Cette dernière catégorie est menée là encore par un couple allemand, Theresa-Sophie Bresch et Torben Jacobs, bien partis pour décrocher un deuxième titre dans cette Finale de la Coupe du monde FEI de voltige, après leur sacre l’an dernier.

Tous les résultats : ICI

Suivez la compétition en direct : ICI