Des podiums pour la France en Belgique !

mardi 10 mai 2016

  • imprimer

Voilà, le CVI de Moorsele est terminé. La France repart avec plusieurs podiums. C’était une étape importante dans la saison et nos amis français ont pris le plein de confiance pour la suite de l’aventure. En ligne de mire, les Championnats de France, les Championnats d’Europe Juniors et les Championnats du Monde Séniors !

L'équipe de Noroc largeP

Sportenphoto /Philippe DENIS

L'équipe de Noroc

Ce CVI faisait parti des étapes de qualification pour les futurs championnats. Les Français ont mis un point d’honneur à performer et montrer que nous pouvions compter sur eux lors des grands rendez vous internationaux. Revivons ensemble la dernière journée en Belgique.

Dans la catégorie 2*, l’équipe du Petit Dan, comme je l’avais envisagé, est montée sur la troisième marche du podium. Avec un deuxième libre mieux réussi, le petit Dan à gratter le petit dixième qui les séparait du podium. Une belle performance pour ce petit club normand. Essonne Voltige et la jeune équipe de Meaux se placent respectivement en 6ème et 7ème position.
Pour les individuels Juniors 2*, c’est carton pleins pour les Français. Un beau podium tricolore avec en tête de file, Dorian Terrier sur Rythmic d’Ere longé par la « grande » Marina Dupon Joosten. Malgré une grosse erreur sur son programme imposé de première manche, Dorian a su se remobiliser en finale et reprendre la tête du classement. La deuxième place est attribuée à Ludo Campion sur Ipsos d’Ecotay longé par Françoise Sivar Campion. Ludo a commis quelques fautes sur son deuxième libre en finale et ne peux atteindre la victoire. Mais des qualités gymniques impressionnantes pour son jeune âge. Enfin, la troisième marche du podium est pour Théo Gardies sur Toy Mousse longé par Yannick Kersulec. Une belle performance de nos trois jeunes Français, qui selon moi, seront la relève internationale dans quelques années. Du bon boulot !

En individuel Sénior 2*, c’est Erwan Andres  sur Ouistiti de St Jean longé par Karin Guillemet, qui s’impose largement dans cette épreuve. Malgré des erreurs commises sur son programme imposé et son programme libre, Erwan a su tenir la tête. Une belle continuité pour ce jeune à venir. A suivre sur les Championnats de France en Juillet prochain.

Partons maintenant sur le CVI 3*, l’élite de la discipline. Chez les Femmes, 4 représentantes françaises étaient présentes. La première dans le classement se trouve à la 11ème place, Manon Noel sur Kirch de la Love longée par Kevin Moneuse. Le trio (voltigeur, longeur, cheval) a eu un peu de mal à trouver les réglages ce week-end, mais rien d’inquiétant lorsqu’on connaît le travail fourni par Manon et Kevin. Il reste encore plusieurs semaines pour travailler les programmes et arriver performant sur la fin de saison. En 14ème position, nous retrouvons la jeune Estelle Chauvet sur Watson *ENE HN longée par François Athimon. Une performance à demie teinte pour Estelle, mais il faut souligner que son cheval de tête, Poivre Vert (champion du Monde 2014 avec Jacques Ferrari et Médaillé de Bronze avec Manon Mouthino aux mondiaux Juniors 2015) est laissé au repos quelques semaines. Il était donc difficile pour Estelle de changer ses repères quelques semaines avant. Une bonne expérience malgré tout pour cette future championne. Coralie Chataigner et Clara Ponchaux se placent en  18 ème et 26ème positions. L’épreuve a été remportée par la Suissesse Nadja Buttiker et c’est avec surprise que nous la retrouvons tout en haut du podium, car une belle bataille était annoncée pour le podium. En effet, l’Allemande Kristina Boe était la favorite de la compétition mais une chute sur son dernier programme ne lui permet pas de garder la victoire, elle redescend sur la seconde marche du podium. A quelques centièmes, c’est l’Anglaise Lucy Phillips qui clot ce podium.

En ce qui concerne l’épreuve masculine, les Allemands ont bloqués les cinq premières places. Thomas Brusewitz remporte l’épreuve, suivi du champion d’Europe en titre Jannis Drewell, puis sur la troisième marche, Daniel Kaiser (vainqueur de la finale de coupe du Monde). La bataille pour la sélection des Championnats du Monde est rude en Allemagne ! En 7ème position, nous retrouvons notre Français Théo Denis sur Sushi de la Roque longé par Maud Bousignac Dumont. Quelques petites erreurs sur ses programmes ne permettent pas à Théo d’aller « gratter » quelques places dans le classement. Mais le trio trouve de plus en plus ses marques et je pense que la fin de saison se terminera de mieux en mieux pour eux. A la suite du classement, à la 8ème place, Jordan Gauvrit sur Sorbon ENE HN longé par Loïc Devedu. Une belle compétition mais quelques erreurs tout de même sur ses programmes. A noter que ces deux jeunes sont récent dans le 3* et ce n’est pas facile au début de se faire une place parmi les meilleurs. Leurs marges de progressions restent importantes, donc il faudra suivre tout ça de près !

Terminons sur l’épreuve par équipe 3* où une belle « bagarre » pour le podium s’est effectuée. Nos Français de la Compagnie Noroc terminent à la deuxième place à seulement 16 centièmes de la tête. Mais cette nouvelle équipe a proposé de très belles prestations et surtout, remporte les deux programmes libres. Ce n’était pas contre n’importe quelle équipe : Les Allemands de Köln (vainqueur du dernier CVI en Hollande), et les Suissesses de Lüttisburg (médaillées d’Argent aux Europes 2015). Noroc a donc montré que nous pouvons compter sur eux lors des grosses confrontations . « Ce fût une compétition riche en apprentissage, car c’était notre première vraie « grosse » compétition et la plus stressante pour l’équipe, mais il fallait qu’on s’y confronte. Je pense que ça a permis à chacun de se tester tant sur le point physique que mental et ça a plutôt bien fonctionné, donc nous pouvons être content. Cependant, je pense que nous aurons un gros débriefing à faire afin de repérer les erreurs commises et ne plus les reproduire. Egalement, travailler les points artistiques et installer une vraie atmosphère. Pour conclure, personnellement j’ai apprécié l’ambiance de l’équipe et la présence de ce « vieux » Rem ;-) » expliquait Manon Mouthino. Alors que Anthony Bro Petit concluait: « Du travail qui paye. Je pense que l’équipe a gagnée en assurance, nous nous sentons plus confiant sur la piste. C’était du pur plaisir et une bonne surprise pour nous de nous retrouver à la deuxième place. La cohésion était au rendez vous, au passage, « Big Up » à toi Rémy pour tes conseils et les petits « challenges » que tu me donnes, sacré éponge (rires Ndlr). Mais maintenant il est temps de retourner à l’entraînement, de se recentrer sur les prochaines échéances à venir et tenter de grappiller quelques dixièmes sur nos programmes. »

Ce CVI a donc confirmé que les Français seront performant sur les prochains Championnats tant en Juniors qu’en Séniors et qu’il y aura de belles surprises. Amis Français, remettez vous au boulot et continuez de nous vendre du rêve ! Merci à tout l’encadrement fédéral pour le soutien au groupe France. A très vite pour la suite de la saison !

La chronique de Rémy

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table N43 Stéphanie Brieussel

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr