Vincent Haennel : "c'est une très bonne surprise"

lundi 07 mars 2016

  • imprimer

La finale de la coupe du Monde de voltige 2015-2016 vient de s’achever, avec des résultats partagés pour les Français. Mais une personne a su se démarquer, Vincent Haennel qui termine 3ème de cette finale.

dortmund 2016 Daniel Kaiser,  Jannis Drewell et Vincent Haennel  largeP

Katja Kaiser

dortmund 2016 Daniel Kaiser largeP

Katja Kaiser

dortmund 2016 Simone Jaiser largeP

Katja Kaiser

Daniel Kaiser, Jannis Drewell et Vincent Haennel

Daniel Kaiser

Simone Jaiser

previous video next video

La catégorie Femmes : déception pour Anne-Sophie

A la suite du premier passage libre, le podium provisoire était constitué  de Simone Jaiser (Suisse), Kristina Boe (Allemagne) et d’Isabel Fiala (Autriche). La grande surprise venait de l’italienne Anna Cavallaro, qui n’a pas pu s’exprimer en toute tranquillité à cause d’un cheval un peu agité et qui s’est retrouvée en dernière position provisoire. L’autre grande déception est venue cette fois de notre française Anne Sophie Musset, qui malgré un programme quasi parfait, chute sur un saut en toute fin de programme, ce qui ne lui permet pas d’accrocher directement le podium. Nous savons tous que tout peut se jouer sur le dernier passage et nous espérions qu’Anne Sophie pourrait remonter et prendre place sur le podium final. Malheureusement, suite à sa chute du premier libre, Anne Sophie a ressenti une douleur dans le genou et n’a pas eu d’autre choix que de déclarer forfait pour la finale… Le podium final n’a donc pas bougé au cours du dernier programme ; Simone Jaiser remporte sans grande difficulté cette coupe du Monde, suivi de l’allemande Kristina Boe qui revient fort dans le circuit mondiale et Isabel Fiala pour l’Autriche qui s’empare de la troisième place.
De mon point de vue, Anne So avait largement les qualités pour prendre place sur ce podium, malheureusement le destin en a voulu autrement. Anne Sophie m’a confié quelques mots à la suite de son forfait. « sur la fin de mon programme, je rate mon saut et je ne termine pas le programme avec une sortie mais une simple glissade à l’intérieur. Sur le moment, j’ai eu une petite douleur sur le genou, mais avec l’adrénaline, tu sais ce que c’est, tu n’y penses pas. Et s'ajoutait  à ça la frustration de n’avoir pas pu prendre un maximum de plaisir… Bref, puis la nuit passée, un réveil douloureux. J’ai tenté de me soigner pendant la matinée, mais finalement j’ai décidé de ne pas poursuivre l’aventure parce que je ne le sentais pas stable. Une finale pas aussi bonne que je l’imaginais... ».

La catégorie Hommes : un podium à l'ordre inattendu

Sur quasi toutes les étapes de coupe du Monde cet hiver, c’était Jannis Drewell (Allemagne) qui s’emparait de la première place. Nous pensions donc que cette finale allait lui être promise. Mais la beauté du sport de haut niveau a fait que son compatriote Daniel Kaiser attrape le titre. Un « ancien », pouvons nous dire, car cela fait un moment que Daniel est dans le circuit avec plusieurs médailles, européenne et mondiale à son actif. Mais un grave problème de santé l’avait écarté du circuit durant quelques années. C’est donc  un grand plaisir de le revoir  à son meilleur niveau. J’ai  eu l’occasion de m’entretenir avec lui et de connaître son sentiment à la suite de sa victoire. « La victoire est incroyable pour moi parce que Jannis (Drewell) était dominateur sur les autres étapes. Mais je savais que je pouvais voltiger à mon plus haut niveau et je suis fier d’avoir pu le montrer sur les deux passages à Dortmund grâce à mon nouveau programme sur le thème de Houdini que je montrais pour la première fois .C’était un peu risqué quand même ;-) . Et je tiens également remercier ma longeuse Nina, mais surtout mon entraîneur Kai Vorberg qui m’a apporté tout son soutien. »
C’est donc à la deuxième place que nous retrouvons le champion d’Europe en titre, Jannis Drewell.
ENFIN, la troisième place et l’unique podium du clan français, est pour Vincent Haennel, une belle performance, qui était espérée. Vincent nous a proposé deux programmes corrects, sans fautes majeures, avec une nouvelle thématique « Napoléon ». Mais il avait tout de même gardé son ancien programme sur le point technique, ce qui était, à mon avis, la meilleure stratégie à adopter sur une finale de coupe du Monde pour notre jeune français. Voici les réactions de Vincent à la suite de la finale. « C’était trop BIEN ! Trop de bonnes sensations, le cheval était au top et Fabrice (Holtzberger, son longeur) aussi. Je partais sans trop me soucier du résultat, donc finalement c’est une très bonne surprise ! C’était un bon choix de reprendre l’ancien libre, ça m’a permis d’être clean, mais j'ai pêché encore en artistique ce qui ne me permet pas de rivaliser avec les Allemands. ».
Au pied du podium, c’est un autre français, Clément Taillez qui pour sa part avait pris la décision de présenter son nouveau programme, ainsi que sa nouvelle thématique autour du « Roi de Versailles » (à croire que les français adorent l’Histoire de France !!!). Malheureusement, Clément a eu du mal à gérer ce nouveau programme et a fait quelques petites fautes , ce qui ne lui permet pas d’accrocher un podium. Mais nous aurons l’occasion de le retrouver cette saison avec des programmes mieux maîtrisés!

Pour la catégorie des Pas de deux, c’est tout naturellement le duo Allemand - Pia Engelberty / Thorben Jacobs - qui s’empare du titre. Ils nous ont présentés deux programmes maitrisés sur le thème de Dracula. Sur la seconde place du podium, on trouve les jeunes italiens, Erika DiForti et Lorenzo Lupacchini, avec un programme libre tout en légèreté et une très belle finition des mouvements pour ce nouveau duo. A suivre pour la suite de la saison. Les « Reines des neiges » américaines, les sœurs Palmer, complètent le podium. Malgré quelques petites erreurs, ces deux sœurs ont montrées leurs envies de s’imposer parmi les meilleurs duos mondiaux.

En attendant de retrouver le circuit coupe du Monde l’hiver prochain, c’est à Saumur, à la fin du mois, que les voltigeurs ont rendez-vous pour entamer la saison, avec certainement des surprises et nouveautés ! A suivre !
      

Résultats de Dortmund ici

La chronique de Rémy Hombecq

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr