CRI Le Pin, un bilan mitigé
lundi 23 avril 2018

 Charlène Aubreton et A Reminic Star
Charlène Aubreton et A Reminic Star © DR

Si l’on peut mettre en exergue une excellente ambiance et une motivation des cavaliers à l’écoute du staff fédéral lors de ce CRI, la constance « performances » n’est pas encore tout à fait au rendez-vous.

Parmi les bons points en vue d’une qualification sur la route de Tryon, Bastien Bourgeois/ Doctors Diamond réalise une excellente première place le premier jour avec une moyenne à 73, seuil exigé par la FFE en vue d’une sélection. De son côté, le second jour, Charlène Aubreton/ A Reminic Star, championne de France en titre, se place en tête de l’épreuve avec 145 et approche la moyenne fatidique. C’est pour elle une excellente entrée en matière en ce début de saison. De son côté, le jeune Axel Pesek n’a pas totalement contrôlé la situation dans cette étape Senior (il emporte par ailleurs les deux CRI Junior avec Whizy Bondalie) .Sa meilleure prestation en compagnie de Uncle Sparky est à 144 donc en dessous du graal.Guy Duponchel rappelle la tendance actuelle pour espérer voir les bonifications se multiplier durant les patterns. « La discipline évolue, les juges sont aujourd’hui très sensibles au contrôle, à la fluidité, au contact léger. Ils veulent voir une belle attitude, un cheval naturel en somme. Ils ne laissent rien échapper au fil des figures simples comme plus complexes. Une entrée en force, un tempo saccadé, des stops de plusieurs mètres, mais où le cheval se tétanise ne passent plus comme cela pouvait être le cas naguère ». Ce week-end a été l’occasion pour le sélectionneur de passer ses troupes en revue, faire le point sur ce qui évolue dans le bon sens ou de tenter de recadrer si nécessaire. Sa déception est toutefois bien présente lorsqu’il constate l’absence de doublé dans les prestations. Pour exemple dans les deux scores obtenus, Bastien Bourgeois est cinq points en dessous, Charlene Aubreton quatre points et demi quant à Franck Perret qui était correct le premier jour, il chute malencontreusement le lendemain et récolte un score zéro. Le staff s’avérait par ailleurs satisfait à la réception des premiers résultats positifs des trois Bleus engagés en CRI Outre Atlantique ce même week-end. Il reste plusieurs étapes où les prétendants feront montre de leur talent à gagner du galon. On notera également lors de ce CRI, le retrait de Quentin Gallière du fait d’un imprévu. Il sera en piste aux Pays-Bas à la fin de ce mois avant de rejoindre ses homologues à Mooslargue en Mai.