Clément Taillez : "Satisfait de pouvoir voltiger à niveau"
mercredi 19 septembre 2018

© Eric Knoll (archives)

Après une saison semée d'embûches, notamment physique, et une clavicule abîmée quatre semaines avant le début des Jeux équestres mondiaux, Clément Taillez profite de pouvoir se glisser malgré tout parmi les meilleurs de la grande échéance mondiale. Gratifié d'un 8,236 pour son nouveau programme libre, le Tricolore sort de cette première étape avec la moyenne de 7,983. De quoi être satisfait, comme il en a témoigné en sortie de piste.

Leperon.fr : Vous venez de dérouler un nouveau programme libre qui se distingue surtout par sa modernité. Êtes-vous satisfait de la manière dont il a été noté par les juge ?

Clément Taillez : Dans ce programme je suis plus dans la posture que dans la gestuelle. Malheureusement, je ne voltige pas à 100% en ce moment, ce qui explique un certain manque d'expression qui se ressent dans les notes. Malgré tout, j'ai plutôt décroché une bonne note, même si j'ai eu un peu mal pendant le programme.

Vous dites que vous ne voltigez pas à 100%. S'agit-il surtout de problèmes physiques ?

Oui, je me suis blessé à la clavicule pendant les championnats de France et je ne recommence à voltiger que depuis deux semaines, après quatre semaines d'arrêt. Dans mon programme, la clavicule est sollicitée dès la première figure ! À cause de tout cela, je me dis que c'est déjà bien d'être à ce niveau ici. 

Quels sont vos objectifs pour la suite de la compétition, alors qu'il reste un programme technique demain et un programme libre samedi ?

Pour demain, j'espère pouvoir continuer à voltiger à ce niveau-là. Quant à samedi, j'espère être encore meilleur car quelques figures peuvent être améliorées par rapport à aujourd'hui. J'ai déroulé ce programme à Saumur avant de partir, à l'occasion d'un gala et c'était épouvantable !