François Athimon : "Lambert est un athlète très particulier"
samedi 22 septembre 2018

françois athimon tryon
françois athimon tryon © FFE/PSV

Cet après-midi, Lambert LeClézio a remporté le titre de champion du monde de voltige aux Jeux équestres mondiaux de Tryon. Une performance qu'il doit à un programme libre frôlant la perfection, mais également à l'expérience de Poivre Vert, son cheval, et de François Athimon, son longeur, qui a quant à lui emmené, après Jacques Ferrari en 2014, un deuxième voltigeur sur le toit du monde.

Leperon.fr : Deux éditions des Jeux équestres mondiaux et deux titres de champion du monde. Comment voyez-vous cela ?

François Athimon : Oui, j'avais déjà vu Jacques Ferrari être sacré champion du monde aux Jeux équestres mondiaux de Normandie, en 2014. Mais les deux histoires sont très différentes, on ne peut pas comparer. Jacques et Lambert sont deux grands champions. Lambert est un athlète très particulier, mais c'était énormément de plaisir de travailler avec. 

Poivre Vert, qui vous appartient et que vous avez toujours longé, faisait son dernier tour de piste. Est-ce que vous aussi ?

En ce qui me concerne, aucune décision n'est prise. On n'arrête pas de longer du jour au lendemain, mais on peut vivre la voltige différemment... Quant à Poivre Vert, il s'agissait de sa dernière compétition après près de dix ans à haut niveau. Et aujourd'hui, avec ce titre, j'ai une pensée pour lui et pour tous les gens qui l'ont accompagné. Merci à lui, à eux et aussi à tout le staff de la Fédération française d'équitation.