Inquiétudes autour des Jeux Paralympiques
mercredi 24 août 2016

Illustr paralympiques
Illustr paralympiques © Comité Olympique International

Les Jeux paralympiques n'ont pas encore commencé qu'ils sont déjà au coeur des débats. A quelques jours de l'ouverture à Rio, les caisses du Comité international olympiques sont vides... Les Jeux Paralympiques sont-ils menacés ?

Il suffisait de regarder les Jeux Olympiques à la télévision pour se rendre compte que peu de billets avaient été vendus pour cette première quinzaine sportive à Rio : les stades étaient vides. Contrairement aux Jeux de Londres, il était encore possible d'acheter des places au début des épreuves. Il y a aussi eu les dépenses plus élevées que prévues (et notamment investies dans la sécurité...). Bref, les Jeux Olympiques ont coûté cher, trop cher. A tel point le Comité olympique international est allé se servir dans les finances réservées aux Jeux paralympiques pour financer ceux des sportifs valides.

Oui mais problème : à quelques jours de l'ouverture des Jeux Paralympiques, les caisses sont à sec. La justice brésilienne a ainsi été contrainte d'autoriser le versement de fonds publics pour financer l'organisation des prochaines semaines olympiques brésiliennes. Une situation absolument inédite, comme le rapporte Le Parisien, les financements olympiques provenant toujours de fonds privés.

Grâce à cette décision de justice, les Jeux Paralympiques se tiendront donc bien comme prévus. Philip Craven, président du comité international paralympique, a déclaré à L'Obs : "Bien que la situation soit très précaire, les rumeurs selon lesquelles les Paralympiques n’auront pas lieu ou que certaines compétitions seront supprimées sont totalement infondées." Des économies sont malgré tout à prévoir. Repas, sécurité, lutte anti-dopage... Les postes de dépense qui peuvent être revus à la baisse sont nombreux. Sur les réseaux sociaux, le directeur de la communication du comité paralympique a fait part de son "immense soulagement" à l'annonce de la nouvelle, tandis que le maire de Rio, Eduardo Maes, déclarait lui que "ce serait une honte pour le Brésil de ne pas faire ces Jeux".

Pour rappel, les sports équestres seront prséents lors de ces Jeux grâce à l'épreuve de paradressage. Dans cette discipline, la France sera représentée par quatre couples. Thibault Stoclin (Grade Ia), Céline Gerny (Grade Ib), José Letartre (Grade III) et Louise Studer (Grade III) s’envoleront bientôt vers le Brésil aux côtés d’Uniek, Flint, Swing Royal*ENE-HN et Esmeralda Tanz. Nathalie Bizet et Allisca (Grade IV) seront le couple réserviste de ce rendez-vous.