L'aventure olympique terminée pour Janika Sprunger
jeudi 18 août 2016

Si quatre Suisses étaient qualifiés avec 9 points pour la finale olympique de saut d'obstacles, le règlement olympique n'en impose que trois maximum de la même nationalité. Andy Kistler, chef des troupes suisses, a donc dû faire un choix. Une décision dure à prendre et rendue publique à 16h (heure française). Pourtant, sur les réseaux sociaux, la cavalière Suisse Janika Sprunger prend les devants et annonce : « Nous avons eu un super parcours aujourd’hui, mais pour« Bonnie »et moi, l’aventure de ces Jeux olympiques 2016 à Rio se termine. Nous avions tellement envie de monter la Finale individuelle (…), mon grand rêve, mon plus grand but…(…). Nous avions tous les quatre 9 pts et, dans ce cas-là, une pré-décision devait être prise par Andy Kistler (le chef d’équipe) pour choisir les trois Suisses en finale, et cela n’incluait pas Bonnie et moi. Un moment très dur, nous avions nos chances vendredi, mais les autres aussi. Je voulais juste remercier tout ceux qui croient en nous, votre soutien a rendu ces Jeux si spéciaux pour moi ».

Wait and see. La dernière inspection vétérinaire aura lieu cet après-midi, dès 16h.