La Reprise libre en musique définitivement annulée
samedi 15 septembre 2018

© FEI

Attendue depuis ce matin, la nouvelle vient d'être confirmée par l'organisation et la Fédération équestre internationale (FEI) : la Reprise libre en musique des Jeux équestres mondiaux de Tryon est définitivement annulée.

Initialement déplacée à lundi, la Reprise libre en musique des Jeux équestres mondiaux de Tryon n'aura finalement purement et simplement pas lieu. "Ce ne fut pas une décision facile, mais nous avons exploré toutes les options, dont celle de décaler le départ des chevaux et celle de mettre la compétition en indoor, mais c'est logistiquement impossible", a expliqué Michael Stone, président du comité d'organisation. "Nous savons que c'est très décevants pour les cavaliers et pour les spectateurs, mais la météo ne nous laisse pas le choix." Les organisateurs ont également rappelé qu'ils avaient pris cette décision en suivant l'article 109.12 du règlement de la FEI, qui stipule que "suite à un accord unanime du président du jury, du délégué technique et du président du comité vétérinaire, en consultation avec les organisateurs, une compétition peut-être reprogrammée ou annulée, pas seulement à cause d'un cas de force majeur, d'une catastrophe ou de conditions météorologiques extrêmes, mais également si le bien-être ou la sécurité des chevaux, des athlètes, des officiels ou du public est compromis".

Si l'ouragan Florence, qui commence à se faire sentir sur Tryon cet après-midi, était effectivement la cause du report de la compétition à lundi, c'est pour d'autres raisons que l'épreuve a finalement été annulée. Les chevaux européens doivent en effet quitter le sol américain lundi soir par un vol en direction de Liège, en Belgique, et il n'a pas été possible de le décaler. Or plusieurs cavaliers ont objecté, pensant qu'il n'était pas raisonnable d'imposer un vol de neuf heures à leurs chevaux juste après une compétition. "Le bien-être des chevaux doit être la priorité absolue et il n'était pas possible de faire voyager les chevaux le jour de la compétition", explique quant à lui Michael Stone. Quant à la possibilité d'organiser l'épreuve en indoor, elle a bien été évoquée, les organisateurs ayant proposé de la mettre demain matin sur la piste réservée au reining, qui se termine ce soir. Mais certains cavaliers auraient refusé cette solution.

Face à cette nouvelle décision absolument ahurissante, Michael Stone a expliqué que "bien que nous soyons dévastés d'avoir pris cette décision, nous avons vécus deux très belles compétitions ici à Tryon, dont le Grand Prix Spécial d'hier, et voir Isabell Werth et Bella Rose arracher deux médailles d'or ainsi que l'équipe américaine en argent a été un vrai plaisir pour tous les fans"... Pas sûr que cette déclaration consolent cavaliers et supporters, qui rêvaient évidemment d'assister à la plus belle épreuve de ces championnats du monde de dressage.