Michel Asseray "on n'arrête pas de pleurer"
mardi 09 août 2016

rio 2016 Astier Nicolas et Piaf de B'Neville
Astier Nicolas et Piaf de B'Neville © www.scoopdyga.photo

C'est l'émotion dans le clan français après la médaille d'or des tricolores en concours complet, la 1ère médaille d'or de la France , toutes délégations confondues, lors de ces Jeux de Rio. Alors que les cavaliers se concentrent avant la finale individuelle où Astier Nicolas peut décrocher une nouvelle médaille, le DTN adoint au concours complet, Michel Asseray s'est exprimé

"Il y avait une atmosphère particulière à la détente avant le passage d'Astier. On était en bronze au départ, on s'était mis à rêver d'or après Thibaut, on avait un doute après Mathieu mais Astier a beau être jeune, il un mental incroyable. Il avait confiance en lui, en son cheval et quand il est rentré sur la piste il fallait absolument qu'il soit sans faute et il l'a fait. Les deux barres de Mathieu lui ont mis de la pression mais l'ont peut être transcendé aussi.  Quand on approchait de la carrière, il semblait tellement serein, il m'a dit : "arrêtes de flipper, je vais vous régaler, je vais aller chercher la médaille ". Il est surprenant tout le temps Astier et il forme un couple merveilleux avec son cheval

Ce scénario de passer de bronze à argent puis or c'était magique on en rêve depuis 4 ans et c'est pour ça qu'on pleure beaucoup. On a eu un groupe très soudé. Ca fait un mois qu'on est ensemble, qu'on prend tous nos repas ensemble. Les grooms ont aussi fait un travail merveilleux, tout le monde a participé .

Cette médaille va aussi faire du bien à notre discipline. On vit un moment incroyable et les supporters en France aussi. Là on va s'isoler on voudrait tellement qu'Astier aille en chercher une 2ème, on chantera la Marseillaise ce soir.