Pierre Volla : « Il faut que j’arrive à rester fier »
vendredi 12 août 2016

rio 2016 Pierre Volla
Pierre Volla © www.scoopdyga.photo

Après avoir déroulé son meilleur Grand Prix hier (71,500 %), Pierre Volla et Badinda Altena sont sortis du rectangle du GPS avec seulement 65,742 %, notamment à cause de fautes aux piaffers et aux changements de pied. Forcément déçu, il est toutefois ravi d’être arrivé jusque-là pour ses premiers JO.

« C’était une reprise plus difficile. Hier, Badinda a été gênée par son envie d’uriner, aujourd’hui elle a été gênée par autre chose… C’est une jument ! Et il faut qu’on apprenne, qu’on prenne du métier sur ce niveau là. Hier, avec la pression, j’ai réussi à monter mieux pourtant… Ce sont des concours qui sont très longs dans le temps, très longs pour attendre les reprises, il faut apprendre à les gérer. J’avais moins de pression aujourd’hui, mais j’avais quand même envie de faire quelque chose de bien et il y a peut-être eu aussi un peu de fatigue de la jument.  »

Ses moyennes de 3,3 et 3,2 sur les deux premiers piaffers lui coûtent très cher alors que c’est normalement un des points forts du couple, qui a aussi fauté aux changements de pied. « La jument était plus froide que d’habitude donc j’ai été obligé de demander plus que d’habitude, et c’est peut-être ça aussi qui a entraîné ces fautes. C’est une jument qui est très fine à monter et quand le pilote là-haut est trop exigeant, elle le fait comprendre. »

Pour tenter de qualifier l’équipe pour le GPS, les Bleus avaient, en plus, surtout répété le Grand Prix. « ça a forcément joué, mais on n’a pas le temps de tout préparer et on est relativement en retard encore pour le moment, donc qu’il faut qu’on cherche à être fort en Grand Prix pour accéder au GPS et après il faudra être fort dans le GPS pour la suite. » Pierre Volla relativise toutefois cette contre-performance. « Je ne peux être que content car il y a peu de cavaliers de dressage en France qui ont eu accès au GPS des JO et je fais partie de ceux-là. Il faut donc que j’arrive à rester fier et à être quand même content de ma prestation ! »