Thibaut Vallette : "J'ai besoin de visualiser mon parcours"
dimanche 07 août 2016

rio 2016 Thibaut Vallette et Qing du Briot ENE HN
Thibaut Vallette et Qing du Briot ENE HN © www.scoopdyga.photo

Auteur d'une belle reprise comme à son habitude, Thibaut Vallette décroche une note de 41, pointant à la 4ème place au moment de son passage. Sa journée est loin d'être finie et il va continuer ses reconnaissances pour préparer activement l'épreuve de cross de demain,

Comme ses coéquipiers tricolores, il était un peu déçu de sa note mais relativisait : " d'habitude je suis en dessous de 40 mais j'ai l'impression que les juges ne mettent pas beaucoup de points. Je ne sais pas l'expliquer. l n'y a pas d'écart, c'est un peu surprenant. En tout cas Qing n'a pas fait de fautes, hormis dans le départ après l'arrêt et je ne peux pas lui demander beaucoup plus."

Concernant le cross de demain, Thibaut fait le même constat que les autres concurrents : "il est compliqué, long. Il y a énormément  de dénivelés, de la technique jusqu'au bout avec le dernier gué et ses 4 éléments en tournant, des angles pas faciles à trouver, des questions sur des combinaisons, Par exemple sur le n°6 (deux pointes) dont tout le monde parle et où l'angle n'est pas très pratique. En fin de tour il y aussi l'enchainement pointe barrière à 4 foulées serrées. Il n'y a pas de saut gratuit, il va falloir bien écouter les chevaux"

Médaillé en individuel (bronze) aux derniers championnats d'Europe de Blair Castle, Thibaut Vallette peut prétendre à monter sur le podium mais avant tout "c'est tellement gratifiant d'être en équipe, On est fier de représenter notre pays aux Jeux Olympiques. On est tous ensemble depuis plusieurs semaines maintenant, à se donner des conseils, à se remonter le moral quand ça ne va pas, à s'encourager, à s'observer. C'est rassurant d'être ensemble, on le fait les uns pour les autres, on s'oublie peu. La performance individuelle, c'est du bonus mais on y pense moins qu'à l'équipe;

Visualiser son parcours

Jusqu'à son passage, Thibaut va faire et refaire des reconnaissances "J'en aurais fait au moins 6 avant mon départ. J'en ai besoin, et j'ai besoin de les faire différemment. On les fait tous avec Thierry au départ et on va en refaire une avec lui ce soir. Mais j'aime aussi en faire , seul sans forcément être concentré pour évacuer l'environnement du concours. J'aime bien travailler tout ce qui est visualisation. Je sais exactement  dans quel  type de galop je vais être, quel tracé il faut que j'ai ,  quel contact avec mon cheval, quelle amplitude il doit avoir et après je me mets dans ma petite bulle. Je déroulerai ce que je vois dans ma tête et c'est en répétant les recos que j'arrive à travailler comme ça."