Tryon : Boyd Exell mène la danse, les Français en embuscade en attelage
samedi 22 septembre 2018

thibault coudry tryon dressage
Thibault Coudry © FFE/PSV

Derniers à entrer en compétition, les meneurs ont débuté les hostilités sur le test de dressage, premier des trois tests qui composent ces championnats du monde. Sans surprise, l'Australien Boyd Exell a pris les commandes, devant l'Américain Chester Weber et le Néerlandais IJsbrand Chardon. Meilleur Français, Benjamin Aillaud est septième.

Dès 9h30 ce matin, les meneurs ont pris le pas sur le Tryon International Equestrian Center pour le lancement de leur championnat du monde, qui sera l'un des derniers à se terminer dimanche. 

Dans cette épreuve où dix-neuf teams se sont élancés, c'est finalement, et sans grande surprise, celui de l'Australien Boyd Exell qui s'est imposé avec un total de 31.68 points. On retrouve ensuite l'Américain Chester Weber (35.10 points) et le Néerlandais IJsbrand Chardon (41.06 points).

Pas de surprise non plus côté français puisque la meilleure performance vient de Benjamin Aillaud et de son team (48.84). "J'ai eu un petit souci avec un cheval et ils ont été surpris du changement de sol. Du coup, les notes sont un peu en-dessous de ce que nous faisons d'habitude mais c'est de l'attelage à quatre alors c'est le jeu. Mais les notes d'ensemble sont bonnes, il y avait une bonne harmonie entre les chevaux. Mais c'est un championnat du monde, et chaque détail est important, le niveau est très élevé."

Thibault Coudry n'est pas loin puisqu'il pointe à la dixième place (52.56 points). "Je suis très content, les chevaux ont donné tout ce qu'ils avaient. Il y a eu une petite faute au pas mais il s'agit de notre deuxième meilleure note de la saison. J'ai pris énormément de plaisir et l'aspect d'ensemble était plus joli."

Anthony Hordé ferme la marche à la dix-neuvième place (65.19 points). "Je suis assez content, les chevaux ont bien été, j'ai réussi à garder de la vie et de l'allure. J'ai essayé de limiter les fautes et je suis finalement satisfait de ma note."

Alors que la France pointe à la troisième place au classement provisoire par équipes, le marathon devrait faire bouger les lignes.  "Les chevaux sont prêts, mais attention aux conditions climatiques", prévient Anthony Hordé. "Le marathon est un exercice très physique, il faudra gérer les chevaux au mieux. Mais le parcours est bien construit, il est intéressant, mais il y a beaucoup de dénivelés."

Les résultats ICI