Tryon : Dressage, reining, voltige face au football américain !
vendredi 13 juillet 2018

Tournage clip promotionnel tryon 2018 football américain
Ludovic Henry, Bastien Bourgeois, Manon Noel, Morgan Barbançon et Axel Pesek n'ont pas hésité à troquer la tenue de cavalier contre celle de footballeur américain ! © FFE/KC

Mardi dernier, plusieurs représentants des équipes de France d’équitation se sont retrouvés à la Courneuve, pour découvrir un sport qui fait fureur aux Etats-Unis, le football américain. A deux mois des Jeux équestres mondiaux de Tryon, les dresseurs Morgan Barbançon-Mestre et Ludovic Henry, les reineurs Axel Pesek et Bastien Bourgeois et la voltigeuse Manon Noel, ont passé la journée dans la peau des joueurs de ce sport moins connu en France.

A seulement deux mois de l’ouverture des Jeux équestres mondiaux de Tryon, en Caroline du nord, la Fédération française d’équitation a mis en place le tournage d’un clip promotionnel de l’équipe de France d’équitation en route pour cette échéance qui se tient tous les quatre ans. Après le concours complet qui rencontrait le basket, le dressage, le reining et la voltige étaient à l’honneur dans le club du Flash de la Courneuve, pour une journée découverte du football américain. Entourés du quaterback de l’équipe de France, Paul Durand, les Bleus ont vécu une expérience enrichissante. « A l’occasion du stage du mois de janvier dernier au Mans, Sophie Dubourg avait parlé d’une idée de mettre en avant Tryon par l’intermédiaire des sports américains. J’avais déjà adoré cette idée qui s’est finalement concrétisée », explique Ludovic Henry. « Nous avons été tous les cinq mis en situation tout en rappelant nos disciplines respectives. L’idée de mélanger les sports américains aux sports équestres est d’attirer d’une part une population américaine vers l’équitation et à l’inverse, permettre de mettre en avant les JEM de Tryon chez le public européen », poursuit le dresseur avant d’ajouter : « Nous avons eu la chance de rencontrer Paul Durand et de mettre en parallèle tous ensemble la façon de gérer le sportif, le haut niveau mais surtout de découvrir un sport que je ne connaissais pas. Le rapport avec l’entraineur national dont les choix ne sont jamais remis en cause, le fait de pouvoir changer en permanence de joueur en plein match. C’est un sport très tactique. ».

« C’était une très belle expérience », renchérit Morgan Barbançon-Mestre qui en a profité pour découvrir un peu plus l’un de ses nouveaux compatriotes. « Je connaissais Ludovic sur les concours mais nous avons vraiment passé du temps ensemble, à parler des chevaux. C’était vraiment sympa de pouvoir partager des moments avec d’autres athlètes à la fois du milieu équestre mais aussi d’un autre sport. Nous avons beaucoup rigolé tous ensemble, c’est une belle initiative et pouvoir parler des différentes façons de préparer et travailler les chevaux en fonction des disciplines a été très enrichissant ». Et les deux cavaliers de dressage ont particulièrement apprécié la mise en parallèle des risques entre le football américain et l’équitation. « Ils nous ont sensibilisé sur les risques de commotion cérébrale dans leur sport, ce que nous, cavaliers, connaissons aussi. J’ai trouvé ce rapprochement très intéressant notamment avec l’obligation du port du casque de plus en plus grandissante », souligne Ludovic tandis que Morgan confirme : « Ils nous ont distribué un flyer concernant une étude réalisée sur la commotion cérébrale, la prévention, comment la traitée, ce qui est en lien direct avec notre sport. Je trouve que nous devrions utiliser cette étude pour la démocratiser en équitation »

Un clip promotionnel qui devrait donc voir le jour dés la fin du mois d’août tandis que l’initiative a déjà resserré les liens entre les disciplines. « Nous avons parlé avec Ludovic, Axel et Bastien pour préparer un pas de deux, à quatre, entre le reining et le dressage, à présenter à Equita Lyon », conclut Morgan.