Tryon : Isabell Werth s'offre sa première médaille individuelle avec une avance folle
samedi 15 septembre 2018

isabell werth bella rose tryon
isabell werth bella rose tryon © Tryon 2018

Bien devant ses concurrents, Isabell Werth a remporté le Grand Prix Spécial des Jeux équestres mondiaux et s'est adjugé sa première médaille individuelle avec Bella Rose. La revanche de l'Allemande est donc en marche, mais attention à l'Américaine Laura Graves, qui joue à domicile et qui ne cache pas ses ambitions de victoire.

Elle n'a pas l'intention de lâcher. Après une magnifique domination dans le Grand Prix hier, Isabell Werth a poursuivi sur sa lancée aujourd'hui en prenant le large dans le Grand Prix Spécial avec Bella Rose. Au terme d'une reprise aérienne et légère, où l'alezane a montré son trot ample et son galop hors du commun, l'Allemande termine sur la moyenne de 86.246%, le juge britannique Andrew Gardner plaçant même le couple à 89.043% ! De quoi largement satisfaire l'Allemande, dont le sourire s'est dessiné dès le début du dernier doublé et dont les larmes lors de la remise des prix en dit long sur sa soif de victoire, alors qu'elle est déjà la cavalière la plus titrée de tous les temps. "J'ai fait tout mon possible pour décrocher l'or mais je me sens tellement bien sur Bella Rose que c'était facile ! Elle a tellement d'énergie et de bonne volonté. Elle fait toujours les choses bien, il suffit de la monter correctement et aujourd'hui j'ai réussi. Dès le premier allongement au trot, j'ai senti qu'elle était prête à tout donner. Elle est si spéciale, j'ai beaucoup de chance d'avoir une jument comme elle.", explique-t-elle, ajoutant avoir une pensée spéciale pour sa propriétaire de toujours, Madeleine Winter-Schulze, hospitalisée depuis hier soir. "Je tenais vraiment à lui ramener la médaille d'or et une coupe de champagne ce soir !" Quant à l'or de la RLM, il lui tend les bras. "Nous verrons dimanche !", balaye-t-elle. "Demain est un autre jour et tout peut arriver. Nous allons travailler très tranquillement demain puis nous verrons dimanche."

Derrière elle, l'Américaine Laura Graves ne lâche rien. Après deux saisons à avoir donné des sueurs froides à sa meilleure ennemie, après l'avoir parfois dépassé, elle ne cache pas ses ambitions et compte bien tout faire pour lui arracher le titre dimanche. "Je participe en sachant que j'ai une chance de l'emporter", assure-t-elle. Pourtant, l'aisance et l'avance du couple laisse présager qu'il sera très difficile d'aller chercher le score, l'Américaine et son fabuleux Verdades terminant aujourd'hui à "seulement" 81.717%. Mais le sport reste le sport, et tout peut encore arriver. "Verdades veut toujours bien faire son travail, même s'il est parfois difficile de le convaincre que certains endroits du rectangle ne font pas peur ! Mais nous avons confiance l'un en l'autre et tout peut arriver."

Laura Graves ne perd pas espoir

D'ailleurs, le sport a décidé d'adjuger la médaille de bronze à Charlotte Dujardin. "C'est tout simplement incroyable ! Elle n'a que neuf ans, elle est très inexpérimentée mais ce qu'elle fait est dingue, c'est une battante ! Hier, je montais pour l'équipe alors j'avais un peu de pression mais aujourd'hui, je n'avais rien à perdre et j'ai monté de manière très détendue." Prouvant définitivement que la jeune Mount St John Freestyle a tout pour devenir une grande jument - elle a d'ailleurs donné rendez-vous à Isabell Werth pour un duel pour l'or olympique en 2020 - la Britannique termine sur un score de 81.489%, à un mouchoir de poche de l'Allemand Sönke Rothenberger (81.277%), qui doit donc se contenter de la médaille en chocolat aujourd'hui avec un Cosmo pourtant au top de sa forme. "J'ai fait trop de fautes aujourd'hui, et dans un championnat comme celui-ci, ça ne pardonne pas", tempêtait le jeune dresseur, qui ne perd toutefois pas l'espoir de décrocher une médaille dimanche. "Cosmo est en bonne forme, on peut rêver de tout. Nous présenterons une reprise à la fois esthétique et technique."

Satisfaction du côté du Suédois Patrik Kittel, qui poursuit avec Well Done de la Roche CMF et prend aujourd'hui la cinquième place (79.726%). "Elle a tellement bien fait les choses ! Elle donne tout, c'est incroyable tout ce qu'elle peut faire", s'est enthousiasmé le chef de file du dressage suédois, qui affirme que Well Done est le meilleur cheval qu'il ait jamais eu. "Je suis tout excité à l'idée de participer à la RLM dimanche. Elle veut tellement bien faire que ce sera un réel plaisir." Il reste encore au-dessus du lot suivant, où l'Américaine Kasey Perry-Glass sur Goerklintgaards Dublet (78.541%), le Néerlandais Edward Gal sur Glock's Zonik (77.751%), la Suédoise Juliette Ramel sur Buriel KH (77.280%) et le Britannique Carl Hester sur Hawtins Delicato (77.219%) se tiennent tous dans le même pourcentage.

Pour rappel, ils seront quinze à s'élancer dans la Reprise Libre en musique dimanche, à l'issue de laquelle trois nouvelles médailles seront distribuées. Et pour les trois lauréates du jour, il n'est pas question de dévoiler ses cartes maintenant. Mais Laura Graves et Charlotte Dujardin ont déjà avoué avoir procédé aux derniers changements la nuit dernière, sans en dire plus. "C'est une surprise pour tout le monde !", s'est exclamé l'Américaine.

Les résultats du Grand Prix Spécial ICI