Tryon : LeClézio mène la danse avant le grand final en voltige
vendredi 21 septembre 2018

lambert leclezio tryon
lambert leclezio tryon © Martin Dokoupil/FEI

La compétition se poursuit et l’étau se resserre autour des voltigeurs, alors qu’individuels et équipes n’ont plus qu’un programme à présenter, samedi. Pour les Pas-de-deux, la compétition s’est achevée aujourd’hui sur la victoire de … .

Par équipes, le Brésil prend la tangente 

Les équipes qui ne concourraient pas dans la Coupe des nations, qui s’est achevée hier sur la victoire de l’Allemagne, sont au nombre de trois : Brésil, Argentine et Russie. C’est donc entre eux que s’est disputé la libre de ce matin, qui a vu la victoire de l’équipe brésilienne Lunar Eclipse (6,992), largement devant l’équipe argentine Avon (5,797) et l’équipe russe Curious George (6,611). 

Au classement général, l’équipe allemande Norka des VV Köln-Duennwald mène tout de même la danse avec la moyenne de 8,405 sur les deux premiers tests, devant l’équipe suisse Lütisburg (8,404) et l’équipe autrichienne RC Wildegg (7,977).

Demain, les équipes se retrouveront pour un ultime programme libre, qui déterminera quelle équipe sera finalement sacrée championne du monde. 

Chez les femmes, les Allemandes loin devant

Aujourd’hui, les individuels devaient quant à eux déroulé leur programme technique. Les trois Allemandes qui mènent le jeu depuis le début de la compétition sont toujours là : Janika Derks termine ainsi en tête sur ce programme (8,077), devant Kristina Boe (7,986) et Sarah Kay (7,979)

Mais au classement général, c’est bien Kristina Boe qui prend la tête, et aura donc la lourde tâche de dérouler l’ultime programme libre. Elle totalise pour l’instant la moyenne de 8,278, soit une très courte avance sur sa poursuivante, l’Autrichienne Lisa Wild (8,229). Jana Derks est provisoirement troisième, tout juste derrière elle (8,228).

Chez les Hommes, LeClézio prend les commandes

L’excellente performance du jour revient à Lambert LeClézio. Troisième de la première libre hier, le champion du monde 2016 a pris sa revanche aujourd’hui avec un programme technique chic et sobre qui a su convaincre les juges, qui lui attribuent la note de 8,443 et la première place. ’’Je suis dans les meilleures notes que je peux aller décrocher. Tout était presque parfait, sauf peut-être le dernier mouvement sur lequel je me suis un peu dépêché pour ne pas que le juge en C fasse retentir la cloche (synonyme de point de pénalité pour temps dépassé, car les voltigeurs n’ont qu’une minute pour dérouler leur programme, NDLR). Mais je suis content de la manière dont les choses se sont passées. Je me suis moins pris la tête qu’hier et tout avait l’air très simple. J’ai eu des appuis solides, je suis resté posé… Et ça a payé.’’ Derrière lui, on retrouve le Colombien Juan Martin Clavijo (8,166) et l’Allemand Jannis Drewel (8,116). Vincent Haennel pointe lui à une jolie sixième place (7,560) grâce à un nouveau programme joyeux et léger, lors duquel il incarnait un berger, gilet en mouton inclus ! ’’Je voulais rester dans quelque chose de joyeux. Il y a deux ans, j’avais cartonné avec un programme un peu guerrier dans lequel j’incarnais Napoléon. L’année dernière, j’ai voulu exprimer quelque chose de plus triste alors j’ai travaillé autour de la mort de Napoléon. Mais les juges sentaient bien que ce thème ne me correspondait pas vraiment et ça n’a pas trop marché. Alors cette année, j’ai voulu envoyer du bonheur !’’, détaille le sympathique voltigeur, qui se penche ensuite sur sa moyenne : ’’Je suis content, même s’il y a un élément qui ne s’est pas passé comme prévu, c’était globalement bien. Ma note est plutôt correcte, elle concorde avec ce que j’ai présenté.’’ Neuvième, Clément Taillez n’est pas très loin. Lui avait décidé de travailler sur un programme dans lequel il se glissait dans la peau d’un commandant de bord. Original, agréable et efficace. ’’Cette idée est partie d’une blague mais c’était une bonne idée ! À cette époque, je cherchais une idée qui ne soit pas trop compliquée à comprendre mais qui se vende bien’’, dévoile-t-il. Et de revenir sur sa performance : ’’Il y a eu plein de petites erreurs techniques, mais globalement j’arrive à aller croissant dans les notes. Mon épaule est toujours un peu gênante mais ça va plutôt bien.’’

Demain, ce sera donc repos pour les voltigeurs avant de dérouler l’ultime programme libre. Mais pour Lambert, Vincent et Clément, l’enjeu ne sera pas le même puisque Lambert pointe ce soir en tête du classement général’’Les écarts sont faibles, tout va se jouer samedi’’, pose celui qui est à 8,572 devant les Allemands Jannis Heiland (8,483) et Jannis Drewell (8,441). ’’Je vais voltiger encore mieux qu’hier et rectifier les dernières erreurs. Je sais que ce programme peut m’apporter une médaille.’’ Pour Clément, l’objectif sera de faire monter les notes par rapport à hier : ’’Hier, j’étais à 80% de ce que je peux faire. Samedi, il faudra voltiger à 100%. Mon but est d’atteindre une note aux alentours des 8,6, qui sont les notes que j’ai décroché en 2017, qui a été ma meilleure saison’’.

L'Italie sort en or du Pas-de-deux

Enfin, en fin de journée, la libre du Pas-de-deux a sacré les nouveaux champions du monde de la discipline. Vainqueurs aujourd'hui (8,997), les Italiens Lorenzo Lupacchini et Silvia Stopazzini se sont couverts d'or (9,027), devant les Autrichiens Jasmin Lindner et Lukas Wacha et les Allemands Janika Derks et Johannes Kay.

Les résultats ICI