Tryon : Rosalind sacrée, Ingrid détrônée
lundi 17 septembre 2018

Podium individuel concours complet Tryon 2018
De gauche à droite : Padraig McCarthy (en argent), Rosalind Canter (en or) et Ingrid Klimke (en bronze) © Eric Knoll

En tête à l’issue du cross, Ingrid Klimke avait au bout des doigts la médaille d’or individuelle des championnats du monde de complet de Tryon. C’était sans compter sur le sang-froid et la détermination de Rosalind Canter. La Britannique de 32 ans, l'or autour du cou, termine le championnat avec les points de dressage acquis avec Allstar B, tout comme l'Irlandais Padraig McCarthy/Mr Chunky, médaillé d'argent

Malgré la pluie qui s’est abattue sans discontinuer de samedi à dimanche soir, la piste du stade principal de Tryon était parfaite pour le test de l’hippique du concours complet aujourd’hui. Un parcours agréable à regarder, notamment grâce aux efforts de décoration, fleurie et végétale. Le soleil qui a refait son apparition n'a pas gâché la fête, bien que les températures aient été élevées ! Pas de juge de paix à proprement parler sur ce tracé qui comptait 13 obstacles dont un double et un triple, si ce n’est les six foulées très courtes qui suivaient la combinaison à 3 éléments placée en n°5. 

Rageuse faute sur le dernier pour Klimke

Du côté de la grande favorite de la compétition, Ingrid Klimke, en tête après le cross avec son fidèle Hale Bob, c’est le tout dernier obstacle qui lui a enlevé tout espoir de médaille d’or. Elle est finalement parée du bronze, et la championne d’Europe de Strezgom relativise : « L’abord s’est passé comme je l’avais prévu… C’est le sport. J’aurai signé pour le bronze avant de venir ici ! J’étais déçue sur le coup, mais dans le fond, c’est la seule erreur que nous ayons fait de toute la compétition »

Et d’erreur, la Britannique Rosalind Canter, médaillée d’or aussi à Strezgom, mais par équipes, n’en a elle fait aucune. Elle termine le championnat avec un score de 24,7, soit ses points du dressage et le plus beau métal entre les mains. Le sang-froid de la cavalière et l’application d’Allstar B auront largement joué dans ce résultat : « J’étais juste concentrée sur mon cheval et sur ce que j’avais à faire. J’ai monté obstacle par obstacle. Je ne pensais absolument pas aux médailles. Je savais ce que je devais faire, Allstar B aussi », retraçait en conférence de presse la cavalière qui a ainsi largement participé à la médaille d’or de son équipe ! A noter que les Britanniques terminent ce championnat avec le score le plus bas jamais obtenu en championnat du monde. Après les Europe, la Grande-Bretagne continue sur sa lancée !

Même scénario pour le médaillé d’argent Padraig McCarthy et son sautant Mr Chunky ! Un total de 27,20 points après un maxi sur le cross et un sans-faute à l’hippique. « Je savais que j’étais médaillable et j’avais beaucoup de pression en entrant en piste. Le résultat comptait pour moi mais aussi pour l’équipe ! », avoue le cavalier. « Je rêve de ces championnats depuis au moins les six derniers mois. Avec un cheval comme ça, il faut rêver grand, alors ces médailles, ce n’est que du bonheur ». Parce que le couple ne repart pas avec une, mais bien deux médailles d’argent autour du coup grâce aux bons résultats également de ses compatriotes irlandais, 2e par équipes. Un résultat historique pour l’Irlande, qui n’avait jamais ramené de médaille collective des Jeux équestres mondiaux.

Six nations, dont le Japon, qualifiés pour les JO

En dehors de ces deux équipes médaillées, la France, 3e (lire ICI), repart également avec sa quaificatiion direct pour les Jeux Olympiques de Tokyo en 2020, comme le Japon, 4e, l’Allemagne, 5e et l’Asutralie, 6e. Des Japonais que l’on attendait pas si près du podium mais qui concrétisent ici à Tryon une merveilleuse saison sous la houlette du Français Laurent Bousquet. Et même si ils doivent se contenter de la médaille en chocolat, leur équitation discrète et juste sur le saut d’obstacles, très précise sur le dressage, et si efficace sur le cross laisse penser qu’à Tokyo, il pourrait bien créer la surprise. C’est tout ce qu’on leur souhaite !

Les résultats individuel et par équipes sont à retrouver ICI