Tryon : les favoris sont en forme, les Français font une jolie entrée dans la compétition en para-dressage
mardi 18 septembre 2018

En Grade IV, Sanne Voets a donné le ton d'emblée. Première en piste, elle s'impose largement dans cette imposée. © FEI/Martin Dokoupil

Cette deuxième semaine de compétition des Jeux équestres mondiaux de Tryon est marquée par l'entrée en lice de quatre nouvelles disciplines : saut d'obstacles, voltige, attelage et para-dressage. Dans cette dernière, les compétition ont débuté ce matin avec les premières reprises imposées. Très attendus dans les Grades IV, II et V, Sanne Voets, Stinna Tange Kaastrup et Sophie Wells ont tous répondu présent. Côté Français, le bilan est plutôt bon.

C’est parti pour les para-dresseurs. Aujourd’hui, les couples engagés en Grades IV, II et V ont déroulé leur reprise imposée individuelle. Sur le rectangle du Tryon International Equestrian Center les couples qui se sont succédé dans les trois Grades ont témoigné d’un niveau globalement à la hausse avec des couples d’expérience qui ne cessent de progresser et des couples plus novices directement capables de rivaliser. De bon augure pour la discipline.

Grade IV : Sanne Voets donne le ton, Letartre direction la Libre

Première arrivée, première servie. Passée en numéro un ce matin dès 9h30, Sanne Voets a d’emblée mis les pendules à l’heure. Associée à Demantur, la Néerlandaise signe une belle reprise d’un bon niveau et sort de piste avec la moyenne de 73.927%. Si elle prend naturellement la tête du classement provisoire, elle ne quittera surtout jamais cette première place, puisque personne n’arrivera à la rattraper. ’’C’est un bon début !’’,se réjouissait-elle en sortie de piste. ’’Ces JEM sont un excellent test pour prendre la température avant les JO de Tokyo. Je sais maintenant que je suis parmi les meilleurs, le plus dur va être d’y rester !’’ Passé en fin d’épreuve, le Brésilien Rodolpho Riskalla parvient toutefois à s’en approcher dangereusement, et repart avec la médaille d’argent en sur son beau Don Henrico (73.366%). Les scores entre les deux sont proches, et il aura fallu peu de choses pour faire la différence entre les deux. Mais la messe n’est pas dite et le Brésilien pourrait bien prendre sa revanche samedi, dans la reprise libre. En selle sur CSK’s Que Faire, la Danoise Susanne Jensby Sunesen s’offre la médaille de bronze avec le score total de 73.146%.

Côté Français, petites déceptions des deux leaders de l’équipe : Vladimir Vinchon et José Letartre. Le premier, qui s’est élancé en deuxième position, a dû composer avec un Tarantino Fleuri un peu contracté, ce qui l’a un peu pénalisé, entraînant une reprise évaluée à 65.366%, soit une moyenne en-déca de ce que le couple était capable de monter. ‘’Il s’est durci dans la bouche ce qui ne m’a pas vraiment aidé’’, analysait le cavalier en sortie de piste. ’’Je suis un peu déçu mais cette contraction est quelque chose sur lequel nous travaillons avec lui. Mais je l’ai peut-être payé un peu cher… Surtout que mon objectif était d’entrer dans la libre.’’ Même s’il affichait une mine plus réjouie à sa descente de cheval, José Letartre aussi était déçu de la reprise déroulée ce matin avec Swing Royal. Si le cheval a encore montré ses belles allures, il a également commis plusieurs fautes, dont une transition au galop dans la diagonale au trot moyen. ‘’Celle-là, elle est pour moi ! Je ne l’ai pas assez armé et je l’ai entrepris un peu fort dans mes jambes. Du coup, je l’ai un peu jeté et il est parti au galop. J’ai également fait une pirouette au pas trop petite et un postérieur est resté un peu en arrière. Sinon, ce n’était pas si mal, même si Swing était peut-être un peu mou. J’ai essayé de le monter au mieux.’’ Consolation tout de même pour le leader de l’équipe, qui décroche de justesse sa place dans la RLM de samedi avec un total de 67.585% et une huitième place.

Grade II : les favoris répondent présent, Cloé Mislin en chocolat

Dans le Grade II, les favoris, très attendus, ont répondu présent ! Malgré une erreur de reprise, Stinna Tange Kaastrup, juchée sur Horsebo Smarties, arrache l’or des mains de Pepo Puch. ’’Smarties a vraiment bien travaillé aujourd’hui, c’est une vraie star mondiale !’’, s’est-elle réjoui. Toujours en selle sur Sailor’s Blue, l’Autrichien n’a rien pu faire (72.676%) face à la Danoise, qui prend une courte avance (72.735%)… Rien, sauf peut-être lui donner rendez-vous samedi, dans la reprise libre en musique. Entre ces deux-là, la bataille s’annonce serrée. Samedi, il faudra également garder un œil sur la Néerlandaise Nicole Den Dulk, qui s’adjuge aujourd’hui la médaille de bronze avec son fidèle Wallace (70.735%).

Bonne performance également pour la Française Cloé Mislin, qui passe tout près de la médaille et termine quatrième sur Don Caruso, avec lequel elle a encore besoin de se familiariser. Une performance qui la satisfait pleinement et lui offre un inoubliable anniversaire. ’’Globalement, j’ai eu l’impression que c’était mieux que d’habitude, nous avons eu une meilleure connexion tous les deux, même s’il reste encore des points à travailler, je n’ai acheté Don Caruso qu’en décembre dernier’’, rappelle-t-elle. ’’Par exemple, le moment où il part au galop dans le trot est surtout dû, je pense, à une mauvaise demande de ma part. Nous n’avons pas encore tous les codes. Mais globalement, je trouve que ça va mieux.’’ Une quatrième place qui fait office de bonus pour la cavalière, qui venait surtout à Tryon pour apprécier les résultats de son travail. ’’Je n’avais pas forcément comme objectif d’entrer dans la Libre’’, assure-t-elle. ‘’Je voulais surtout bien faire, et me concentrer sur la précision de mes tracés. Aujourd’hui, le pari est amplement tenu !’’

Grade V : Wells/Hosmar, la bataille a commencé

Un autre duel très attendu a animer la compétition en Grade V : celui opposant Sophie Wells à Frank Hosmar. Comme Stinna Tange Kaastrup et Pepo Puch, ces deux-là se mènent une longue bataille pour la victoire, qui sourit tantôt à l’une, tantôt à l’autre. Aujourd’hui, la Britannique l’a emporté avec son C Fatal Attraction, qui déroule sans aucun doute l’une des plus belles reprises de la journée et termine sur un total de 75.429%. Attention toutefois car le Néerlandais n’est pas loin (73.167%) et pourrait bien dérouler un très beau programme libre qui détrônerai la Britannique. En bronze aujourd’hui, l’Allemande Regine Mispelkamp sur Look at Me (71.452%).

Une Française était en piste, Estelle Guillet, qui termine à la sixième place avec Magic des Meuyrattes (64.738%). ’’Pour des premiers Jeux mondiaux avec mon cheval, je ne pouvais pas rêver mieux ! Magic a été avec moi à chaque moment de la reprise, il a répondu à toutes mes demandes, même si c’était parfois un peu maladroit, et nous n’avons pas fait de fautes’’, exultait la cavalière. 

Demain, c’est au tour des cavaliers et des chevaux des Grades III et I de dérouler leur reprise imposée avant les reprises par équipes jeudi et vendredi. Samedi, les meilleurs des reprises imposées reviendront une dernière fois en piste pour présenter les reprises libres à l’issue desquelles de nouveaux jeux de médailles seront distribués dans chaque Grade.

Les résultats du Grade IV ICI

Les résultats du Grade III ICI

Les résultats du Grade V ICI