Tryon : les voltigeurs français satisfaits
mercredi 19 septembre 2018

Vincent Haennel Ultrachic HDC Tryon 2018
La joie du clan français après le passage de Vincent Haennel © Eric Knoll

Première épreuve imposée pour les voltigeurs français cet après-midi dans le manège du site de Tryon ! Respectivement 3e, 5e et 11e, Lambert Leclezio, Vincent Haennel et Clément Taillez étaient chacun satisfait de cette première prestation.

"C'est un bon début de compétition", lâchait très justement Lambert Leclezio, venu gonfler les rangs de l'équipe de France depuis 2017. Le jeune homme de 21 ans, 4e du classement mondial, voltigeant sur Poivre Vert, longé par François Athimon, était satisfait mais analysait que "c'était un passage où on aurait pu faire un peu mieux. Il y a eu quelques petites erreurs, notamment sur certains élans qui étaient derrière les appuis. Mais le cheval a fait son boulot. Les statiques étaient bon. C'était une première manche très correcte". Et c'était aussi l'avis des juges, puisqu'avec un score de 8.440, Lambert prend la 3e place de ce premier test !

Non loin derrière, Vincent Haennel, 5e, était lui aussi satisfait de sa première prestation (8.146). Le voltigeur a déroulé un bon programme, d'autant qu'il connait peu son cheval Ultrachic HDC (longé par Fabrice Holzberger). "Je n'ai voltigé que six fois dessus avant de partir", expliquait-il, "mais pour le peu d'entrainement que j'ai fait avec, on s'en est plutôt bien sorti !". Mais alors justement, quelles sont les qualités d'un cheval de voltige ? "Premièrement, il faut qu'il soit à la bonne taille pour le voltigeur. Si il est un peu trop grand, les montées et les "à terre" vont être un peu compliqués. Et on cherche un cheval très régulier, qui n'ait peur de rien et qui ne nous embête pas quand on est dessus (rires)". Ultrachic, qui apprend son métier de cheval de voltige depuis deux ans, rentre parfaitement dans ce cadre. Il est encore en train d'acquérir toutes ces qualités, mais le cheval du Haras des Coudrettes a répondu présent aujourd'hui à Tryon ! 

Enfin Clément Taillez, blessé à la clavicule il y a 8 semaines lors des championnats de France, relativisait son score de 7.730 (11e) avec Dyronn, longé par Cédric Cottin. Ecarté de plusieurs grands championnats à cause de blessure ces dernières saisons, il était "déjà content d'être là et de réussit à voltiger à peu près à mon niveau". A 28 ans, celui qui terminait 2e de la finale Coupe du monde cette année, notait les bienfaits du long stage de préparation qui a précédé le départ de l'équipe de France pour les Etats-Unis et, au vu des aléas de sa préparation à cause de son épaule, n'a d'autre objectif que dérouler quatre passages à son niveau. "Ce serait déjà quelque chose de super !"

Manon Noel, qui concourait également en individuel (lire ICI), et les trois garçons ont en effet rendez-vous demain pour dérouler leur Libre. A l'issue de ces deux premières prestations, les quinze meilleurs de chaque catégorie, auront rendez vous pour le programme technique, suivi d'une nouvelle Libre, à l'issue desquels seront décernées les médailles individuelles. 

Tous les résultats ICI