Être ou ne pas être d’aplomb…
vendredi 24 octobre 2008

aplombs
aplombs

Telle est la grande question que se pose tout propriétaire soucieux des performances de son animal !

Même si vos souvenirs d’hippologie avec ses schémas plus ou moins heureux à apprendre par cœur sont loin, voici une excellente occasion de réviser grâce au fascicule dédié aux aplombs des Compagnons du Devoir. Son but est d’aider les maréchaux mais aussi éleveurs, propriétaires curieux, à se forger l’œil.

Les aplombs parfaits tant recherchés, où le corps du cheval s’inscrit dans un carré, se retrouve plus souvent sur les statues équestres de nos places que dans nos écuries. Ce manuel dépasse la simple comparaison avec le modèle idéal, en développant l’observation des membres de face et de profil. On retrouvera des explications claires et bien illustrées afin d’étudier les proportions différentes d’un panard avec un valgus du genoux ou d’un long jointé en patte de canard.Les illustrations précises aident l’examen et la compréhension des conséquences que cela entraîne sur l’appareil locomoteur. Le but est d’aider le maréchal à rechercher l’aplomb naturel le plus adapté pour mieux privilégier le confort du cheval. En revanche, le livre n’aborde pas les corrections à apporter.

Ce sera sûrement l’objet d’autres parutions qui viendront compléter la série de fascicules techniques existants comme Si cela venait de la tournure du fer, Quelles stratégies de ferrage adopter face à un cheval naviculaire ? ou Savoir lire et comprendre la boîte cornée. Ces titres sont publiés à l’initiative du compagnon Jean Mopin, attentif à un très vieux métier qui continue d’évoluer.

Les aplombs vus par le maréchal ferrant, Philippe Vanschepdael et Les Compagnons du Devoir, 26 eurDisponible sur : www.cavalivres.com