L’Irish Cob n'est plus OC
vendredi 19 décembre 2008

france irish cob
france irish cob

La race Irish cob est reconnue par les Haras Nationaux depuis le 17 septembre. En novembre, c’était à un autre cheval d’Outre manche, le Gipsy Cob, d’être à l’honneur.

Voilà deux mois que les Haras Nationaux ont signé à Pompadour avec l’association France Irish Cob et L’Irish Cob Society Ltd, une convention de type II. Une nouvelle d’importance puisque le registre HN des chevaux importés, comme des chevaux Irish Cobs élevés en France permettra notamment de suivre les courants d'élevage et d'avoir les ascendants des poulains inscrits sur leurs papiers. Ceci ouvre aussi des perspectives de participations officielles aux épreuves de concours dans de multiples disciplines, y compris les disciplines olympiques. Pour constituer ce registre, plusieurs Inspections à Titre Initial seront organisées courant 2009, notamment le 28 mars au haras National des Rosnières en Salines (54). Issus de souches irlandaises telles que les Irish hunter, Connemara, Kerry Bog Pony… Les Irish Cobs sont nés de croisements réalisés par les paysans expulsés de leur ferme : les Travelers, lors des grandes famines de 1847. Pour survivre, ils récupéraient des grandes exploitations les chevaux mis au rebus : les bi tons et les chevaux un peu forts. Seuls les chevaux unis étaient à la mode mondaine. C’est donc sur cette base de chevaux colorés et trapus que l’Irish cob s’est constituée, les apports de sang des autres races anglo-saxonnes ayant été effectués vers 1980/90. Dès lors, son ascension ne cesse de croître. Après la reconnaissance en France, la gloire et le prestige du salon international de l’agriculture les attendent du 23 février au 2 mars, Porte de Versailles.

Très proches de l’Irish, le Gypsy Cob était le cheval des gitans britanniques. Longtemps, les pedigrées étaient transmis par la tradition orale des Gitans, un Stud Book « Gypsy Cob Sociaty Ltd, a été crée. Le but : enregistrer et protéger officiellement cette race face à la demande étrangère apparue sur la scène internationale sous des appellations fantaisistes.

En France, l’Association du Gypsy Cob Society a été crée en 2007 afin de valoriser la race et tenir un fichier des chevaux de Gypsy Cob français. Désormais, cette association a fait l’objet d’une reconnaissance simplifiée avec les Haras Nationaux le 6 novembre dernier.