18 nouveaux étalons approuvés par le sBs
lundi 06 mars 2017

sbs 2017 Of Passion van den Dael
Of Passion van den Dael © Studio Temps de Poses

Le 29e "international Selection show" du stud-book belge du sBs avait lieu les 4 et 5 mars à Gesves. Le stud-book de la région wallonne, petit par le nombre de naissances, grand par ses résultats, y approuvait les jeunes étalons. Ceux-ci viennent souvent de stud-books voisins, conformément à une tradition qui est une des clés de sa réussite.

Seuls 27 jeunes entiers de 3 ans (4 en option dressage et 23 pour le CSO) étaient au catalogue des traditionnelles épreuves d'approbation étalons du stud-book belge du sBs, qui se déroulaient le week-end des 4 et 5 mars à Gesves. Ce nombre assez restreint peut paraître étonnant au regard des excellents résultats en saut d'obstacles de ce stud-book, 6e au classement mondial wbfsh en 2016, 3e l'année précédente, grâce à des chevaux comme Hello Sanctos, Rêveur de Hurtebise, Barron, Vagabond de la Pomme, All In, Azur..., résultats d'autant plus notables qu'ils sont obtenus à partir de tout petits effectifs : un peu plus de 1200 naissances annuelles il y a une dizaine d'années, autour de 850 actuellement. Mais cette petite fréquentation du concours annuel des candidats-étalons tient sans doute en bonne partie à l'extraordinaire concurrence qui sévit entre les stud-books dans cette région géographique : la Belgique compte à elle seule trois stud-books sur son territoire (le sBs mais aussi le Bwp et le Z) et le Kwpn néerlandais n'est pas loin.

 Le nombre restreint des naissances ainsi que la culture régionale font également que la plupart des entiers présentés aux approbations sBs proviennent d'autres stud-books que le sBs : parmi les vingt-trois 3 ans à vocation saut d'obstacles, onze venaient de stud-books voisins (5 étaient des Z, 4 BWP, un holsteiner et un kwpn). Le Selle Français, qui fut longtemps une composante importante de la génétique de ce stud-book d'influence majoritairement wallonne (francophone), était absent des débats.

 

Pour obtenir leur approbation, les candidats passent d'abord en début d'année par le tamis aux mailles serrées des examens vétérinaires (entre 25 et 30 % des candidats sont alors rejetés). S'ensuivent à Gesves le test de modèle et allures en main puis une première présentation au saut en liberté le samedi, et enfin une deuxième présentation au saut en liberté le dimanche. Le système de sélection et de notation est simple et rapide : les chevaux sont notés à l'atelier modèle et allures de 0 à 4 étoiles, puis de même à l'atelier aptitude sportive (dressage ou cso). Pour obtenir son approbation, un candidat étalon doit obtenir au moins une étoile au modèle et allures et au moins trois en aptitude. Les lignées maternelles ont été étudiées au préalable et peuvent jouer dans la décision finale.

Les admis

Cette année, deux des quatre 3 ans à vocation dressage et treize des vingt-trois à vocation cso ont été admis (3 sBs, 4 Z, 4 BWP, 1 holsteiner et 1 kwpn). Ils se sont ajoutés à l'étalon de 4 ans et aux deux poneys de 5 ans approuvés le samedi. Parmi les 3 ans agréés on aura notamment retenu la bonne prestation à l'obstacle en liberté du petit-fils de For Pleasure, Of Passion van den Dael (bwp, par For Passion d'Ive Z x Animo's Hallo), doté d'un bon papier et issu du jeune élevage d'Audrey et Mickaël Pyis, ou encore celle d'Orgullo van't Vijverhof (bwp, par Bisquet Balou x Wandor vd Mispelaere).

 

Avant le saut en liberté l'après-midi et les récompenses aux éleveurs remises pendant le déjeuner, la matinée du dimanche était occupée par la quatrième et dernière étape avant finale du circuit d'hiver de saut d'obstacles des jeunes étalons de 4 à 7 ans. Ce circuit créé il y a quatre ou cinq ans à la demande des étalonniers, porté aujourd'hui par la Fédération royale belge des sports équestres, remporte un franc succès, notamment auprès du public néerlandophone (Gesves est la seule étape en Wallonie). Outre l'aspect commercialisation et promotion des jeunes étalons qui y participent, il sert, en tout cas pour le sBs, de support au maintien de l'approbation des jeunes étalons au même titre que le cycle classique en extérieur. Ces entiers peuvent ainsi se montrer aux éleveurs pendant l'hiver tout en se consacrant entièrement à la monte au printemps.

Avant la finale, qui aura lieu pendant le week-end des 18 et 19 mars à Moerbeke en même temps que la troisième phase de l'approbation des jeunes étalons du BWP, la quatrième étape, celle de Gesves, accueillait 84 partants (36 chevaux de 4 ans, 24 de 5 ans, 19 de 6 ans, et 7 de 7 ans). On y aura notamment remarqué, sous la selle de Rodrigo Bass, l'un des rares SF présents, le bon Bingo Ste Hermelle (Number One d'Iso x Diamant de Semilly), approuvé en SF à trois ans et issu de la même souche que le bon Eras Ste Hermelle remarqué à la Grande Semaine de Fontainebleau 2016. Il termine 3e du barrage de l'épreuve des 6 ans et pointe à la deuxième place du classement provisoire avant la finale.

 

Liste des nouveaux étalons approuvés : http://www.selectionshow.be/nouveaux_etalons_approuves.php