Darius du Mûrier est parti rejoindre son père
mardi 01 décembre 2015

Christine Baudrillard et Darius du Murier
Christine Baudrillard et Darius du Murier

Darius du Murier, le meilleur fils du champion Quito de Baussy disparu récemment, s’est éteint samedi 28 novembre au cœur de la Mayenne. Le grand et très puissant étalon bai foncé fils de Tamoa du Mûrier par Kissovo, ISO 171/02, était un performer un peu oublié qui a passé toute son existence dans l’ombre de son compagnon d’élevage et d’écurie, le fameux Dollar.

Christine Baudrillard, ex épouse de Philippe Bodinier chez qui Darius du Mûrier était né, adorait ce grand cheval dont elle était propriétaire et qui s’est éteint chez elle. C’est elle qui nous a informés de sa disparition, dans les termes suivants :
«  Excellent sauteur, ouvrier appliqué dans son travail, doté d’une puissance et d’une force exceptionnelle, Darius était un cheval à la fois joueur, cabotin et inquiet avant d’entrer en piste. Eric Navet, son cavalier de toujours, a su lui donner confiance, et pour lu, Darius se donnait entièrement et sautait des montagnes (il a remporté de nombreuses épreuves de 6 barres en sautant 2,05m). Il avait un palmarès étoffé et riche puisqu’il a été un des meilleurs de sa génération à sept ans à Fontainebleau, qu’il a gagné des épreuves à Vigo, Barcelone, Liège ou encore les Grands Prix de Nantes et Deauville.
 Alors qu’il devait faire son entrée en équipe de France en Coupe des Nations, un accident le rend borgne. Sa carrière s’arrête alors malgré quelques tentatives avec Albert Voorn et Olivier Guillon, par respect pour ce cheval de coeur hors norme. C’est à ce moment que débute sa carrière d’étalon mais sa jumenterie ne sera pas totalement à la hauteur de son talent. Il aura tout de même des produits sérieux comme Ucayali du Banco (ISO 130), Titava du Chesi (ISO 135), Querry de Rollen (ISO 127) ou encore Quissovo du Murier (ISO 136).
L’an dernier, Darius a été gravement malade, mais en force de la nature il s’est battu comme un lion. Samedi, il avait terminé son chemin ici et s’est endormi heureux, entouré d’amour ».
Christine Baudrillard continuera de penser à lui et va pérenniser son sang grâce à trois de ses filles : Sorianne du Telman, Untouchable du Murier et Ulane de l’Ortier.