Disparition d’Yves Maisonnave
lundi 28 août 2017

Yves Maisonnave en 1982 avec Ma Fleur
Yves Maisonnave en 1982 avec Ma Fleur © coll

En plein milieu du mois d’août, Yves Maisonnave nous a quittés. Il était âgé de 76 ans. Eleveur d’Anglo-arabes, il avait notamment donné naissance à Etoile du Béarn et à l’étalon Emir IV.

Au cœur des pays de l’Adour, à Saint-Pé-de-Léren, il avait repris l’élevage familial débuté par son grand-père avec des pur-sang arabes, d’où les remarquables reproducteurs Medar (en Italie) et Meke (en France). C’est grâce aux anglo-arabes que l’élevage Maisonnave s’est particulièrement distingué. Avec Lelia (Nithard), championne de France de CSO et grande gagnante en CSI, dans un premier temps. Puis avec un produit de la propre sœur de cette dernière, l’excellente Etoile du Béarn (Israël) ISO 163, qui fut une célébrité au début des années 1980. Le même croisement a donné Emir IV (Israël) qui était tout bon. Il a peu mais remarquablement bien produit (il est notamment le père de Quatar de Plape). C’est aussi dans cet élevage, mais avec deux autres souches, que furent conçus plusieurs très bons chevaux de concours complet, à l’image d’Hyménée (Dan II) ICC 155, Quack (Manganate), ICC 151, et Kalienny (Jalienny), ICC 152. Denis, le fils d’Yves Maisonnave, poursuit cette tradition familiale d’élevage avec passion. L’Éperon présente à sa famille et à ses proches ses plus sincères condoléances.