Expertise des étalons du BWP : qualité « Grand Cru classé »
mercredi 24 janvier 2018

bwp illustr
bwp illustr © Dirk Caremans / BWP

La deuxième phase de l’expertise des étalons du BWP, stud-book leader du classement mondial de la WBFSH en 2017, avait lieu du 18 au 20 janvier à Azelhof (à côté d'Anvers).

Lors de cette deuxième phase de l'expertise des étalons du Stud-book belge du BWP, les chevaux ont été examinés au modèle et au saut en liberté. On retiendra la présence d'un lot de chevaux d'une très bonne qualité à l'obstacle, une grande hétérogénéité dans les lignées paternelles et maternelles et beaucoup de visiteurs belges et étrangers. Au total, le jury a sélectionné pour la troisième phase (celle du saut monté) 47 étalons dans la section « obstacle » et six en option « dressage »Voir la liste ici Cette troisième phase se déroulera du 15 au 17 mars à Meerdonk (près d'Anvers également).

Lors de cette deuxième phase, on retrouvait dans la section « obstacle » trente étalons nés au BWP et dix-sept étalons non-BWP, et dans la section « dressage » quatre BWP et deux non-BWP.  

L'analyse des pères des étalons sélectionnés pour la troisième phase en option « obstacle » place en tête Cornet Obolensky (ex-Windows van het Costersveld) avec neuf fils inscrits au départ, dont sept ont été sélectionnés pour la troisième phase,  soit 77,80 % ! Il est suivi par son fils Comme Il Faut avec trois fils sélectionnés sur quatre fils inscrits. L’étalon olympique Emerald van ‘t Ruytershof (Diamant de Semilly) et Iron Man van de Padenborre (Darco) suivent avec 66,7 %, grâce à deux fils sélectionnés sur trois inscrits.

 

Mais tout le monde parlait du jeune Iron Man van de Padenborre, né en 2008. André Leemans a élevé cet étalon enregistré au BWP (et approuvé) qui saute au niveau international sous la selle de Grégory Wathelet. Iron Man est le résultat du croisement de l’ambassadeur BWP Darco avec Dirka van de Padenborre (par Chin Chin, BWP-lignée 21). En 2015, Iron Man n’avait que douze poulains et 21 pouliches inscrits au BWP. De cette production très limitée nous avons vu trois fils lors de l’expertise. Parmi eux, deux ont été sélectionnés pour participer à la troisième phase, Pifte van het Houtemhof et Phoenix VGW. Ces deux chevaux ont été vendus lors de la vente "BWP Top Stallion Auction" respectivement pour 48.000 et 41.000 euros.

 

Lors de cette vente, c'est le Holsteiner Verband qui a acheté l’étalon le plus cher, à 72 000 euros pour Picasso VD Zwartbleshoeve (par Cornet Obolensky et Kalinka VD Zwartbleshoeve par Zidane), né chez Wim Bode. La grand-mère de Picasso a sauté aux Etat-Unis au niveau 1m40-1m45. Plusieurs étalonniers, tels que Wiepke van de Lageweg, Luc Tilleman, la famille Vets (« Zuuthoeve »), ont également acheté un étalon. 24 chevaux ont été vendus, au prix moyen de 27 000 euros.