Fragance de Chalus, l'iconique pépite de Joris de Brabander
jeudi 16 mai 2019

Frangance de Chalus
Ph. coll

Avec la mort de Fragance de Chalus (Jalisco B x Nifrane par Fury de la Cense) à 26 ans, la famille de Brabander a perdu une de ses icones. Avec la disparition de ces dernières générations des filles de l’étalon Jalisco B, c’est aussi un cycle et une certaine époque de l’élevage qui prend fin.

Achetée par Joris de Brabander à 1 an directement chez son éleveuse, Solange Planson à l’élevage de Chalusse dans le Cher. Fragance a fait toute sa carrière chez le célèbre étalonnier, s’affirmant aussi sportivement avec sa fille Karline de Brabander. "Je garde de merveilleux souvenirs. Je me souviens encore quand je l'ai achetée et de toute sa jeunesse. J'avais dès le début fondé de grands espoirs en elle pour faire évoluer mon élevage et elle me l'a bien rendu", confiait le Belge au Stud-book Selle Français hier. 

Si Fragrance a été une très bonne compétitrice, cette jument a aussi marqué l’élevage en faisant partie des matrones emblématiques du transfert d’embryon. La quantité (une cinquantaine de produits au total) a permis de faire parler la qualité de cette excellente souche. Fragance a notamment engendré l’étalon multi médaillé Mylord Carthago (Carthago), mais aussi les étalons Bamako de Muze (Darco), Norton d’Eole (Cento). Fragance aussi laissé de nombreuses filles, elles aussi largement exploité en transfert comme Naïs de la Pomme (Darco), Nimfe de la Pomme (For Pleasure), Vodka Orange de Muze (Darco, Valentine de l’Imperméable (Darco), Soraya de la Pomme (Shindler de Muze), Jolly Girl Kervec, Urline de Muze (Cash), Mifrane Manciaise (Powerlight)…

Toutes ces filles de Fragance (puis petites filles) ont à leur tour été très prolifiques, et la liste des gagnants internationaux issus de cette souche est très longue à établir… Si toutes les branches de la famille ne sont pas hors normes, le succès des produits de Fragance en compétition a donné une cote importante chez les éleveurs pour les mères issues de cette souche devenue « à la mode ». Une excellente cote de cette souche qui se confirme aussi dans les ventes aux enchères partout en Europe.

Une famille de cracks

Mais Fragance et son excellente production ne sont pas le fruit du hasard. Sa mère, Nifrane (Fury de la Cense) fut finaliste à 4 et 5 ans, et bonne gagnante en CSO et CSI, affichant un ISO de 165. Outre Fragance, Nifrane a donné 8 autres produits dont Lord If de Chalusse (f de Merzé), gagnant en coupe du Monde, Jifrane de Chalusse, mère notamment de Nifrane de Kreisker, CSIO, ISO 170.

Sa deuxième mère: Ifrane Ac, une fille de Château du Diable a eu 13 produits dont l’incroyable Morgat, ISO 177, médaillé de Bronze par équipe aux J.O. de Séoul en 1988, Champion du Monde par équipe, Médaille de Bronze aux Championnats du Monde de Stockholm en 1990 avec Hubert Bourdy. Elle a aussi donné les bonnes Vanifrane Chalusse, mère de l’international Dody de Chalusse, ISO 162 , Baie d’Ifrane, ou encore Caprice d’Ifrane qui, comme Fragance, donna d’excellents chevaux à la famille de Brabander tels que Triomphe de Muze, vainqueur en CSIO.

Au travers de la prolifique descendance de Fragance, nul doute que le sang d’Ifrane sera encore présent longtemps sur les terrains de compétition du monde entier.

Pour consulter en détail la nombreuse descendance de Fragance, cliquez ici