GS de Saumur : France Dressage dans les starting-blocks

mercredi 20 septembre 2017 - Pays de la Loire

  • imprimer

A la Grande Semaine de Saumur, France Dressage mettra les bouchées doubles pour essayer de dynamiser enfin l’élevage français de chevaux et poneys de dressage. Tout un panel de nouvelles mesures ont été mises en place.

Remise des prix France Dressage largeL

Sabine Mottet

Remise des prix France Dressage

Dès demain jeudi 21 septembre et pendant les quatre jours de la Grande Semaine de Saumur, France Dressage participera à l’animation de ce grand rendez-vous annuel des jeunes chevaux de dressage avec ses nombreux championnats d’élevage (foals aux 3 ans), chevaux et poneys.

Au programme également, des séances de labellisation France Dressage pour les juments et  d’approbation étalons par le Stud-book Selle Français pour les mâles de 2 et de 3 ans (jeudi et samedi après-midi).

Entre autres points d’orgue, la désignation du champion suprême des 2 ans se fera dès jeudi après-midi, celle du meilleur foal, vendredi après-midi, et celle du champion des 3 ans dimanche après-midi.

Elue présidente de cette association en décembre 2015, Caroline Rioche s’est depuis efforcée de donner un nouvel élan à France Dressage et à ces épreuves. Restructuration des groupes de travail, mise en place de nouveaux projet, professionnalisation..., l’éleveuse des chevaux "de Saint-Val" affiche un indéniable volontarisme. Et si France Dressage peut compter sur des collaborateurs fidèles depuis des années qui ont soutenu la nouvelle présidente dès le début, de nouvelles personnes attirées par ce vent de renouveau ont rejoint l’équipe.

Le nombre des adhérents FD est proche de 300, contre 150 en 2016 et 119 en 2015. Quant aux finales de Saumur, 17 concours qualificatifs entre juin et août repartis dans toute la France ont permis de qualifier un plus grand nombre de jeunes chevaux et poneys. On compte cette année presque 180 engagés, contre 120 en 2016, dont une très forte augmentation côté poneys.

 Les nouveautés France dressage

Parmi les nouveautés mises en place, les juges France Dressage doivent désormais être formés et participer à au moins un séminaire tous les deux ans. Cet hiver, trois séminaires ont eu lieu (au Haras de Grez-Neuville, à l’Elevage Massa et au Haras de Malleret). Entre autres, Serge Cornut et Bernard Maurel ont transmis leur savoir comme juges formateurs. Une dizaine de juges nationaux SF ont renforcé le corps des juges France Dressage.

Le compagnonnage avec formation gratuite des juges, des éleveurs et de toute autre personne intéressée sera réédité chaque jour au Manège Bouchet pendant la Grande Semaine de Saumur.

France Dressage a investi dans un nouveau site internet qui est régulièrement actualisé, comme sa page Facebook.

Pour mieux fédérer l’ensemble des socio-professionnels de la filière jeunes chevaux de dressage en France, France Dressage a créé un partenariat avec le Stud-book Selle Français, apparemment aujourd’hui plus attentif à l’élevage des chevaux à vocation dressage. Ainsi, sur recommandation de France Dressage, le Stud-book SF a approuvé au début de l’année 42 nouveaux étalons à orientation dressage de haut niveau génétique pour les sept prochaines années, afin d’offrir aux éleveurs français un plus grand choix dans les croisements.

Tout est fait pour les inciter à produire dans la race SF en commençant par des explications facilement compréhensibles et des formulaires téléchargeables sur les deux sites internet.

A Saumur, aux primes France Dressage, s’ajouteront celles que le stud-book SF distribuera dans le cadre du programme génétique « avenir Selle Français » ainsi que le « programme cheval de Dressage Selle Français » : 600 Euros pour tous les foals SF qui participent à la Grande Semaine de Saumur 2017 et qui sont issus d’un étalon qui figure sur le programme « jeune génétique» (reproducteur de 9 ans ou moins). Pour 2018, un projet plus ambitieux encore est prévu.

Cette année, les finales chevaux et poneys seront jugées par les juges internationaux Jennie Loriston-Clark (Angleterre), Iben Stroem (Danemark) et Frank Rupp (Allemagne). Pour s’assurer que les jeunes chevaux développent la meilleure locomotion et prestance possible devant les juges, deux jeunes présentateurs du Bade-Wurtemberg, spécialistes dans ce domaine, présenteront les jeunes équidés. Ce service est offert aux éleveurs par France Dressage.

La SHF est également de la partie. Toutes les épreuves de la GS de Saumur seront filmées par SHF Vidéo. Ces vidéos seront retransmises sur de grands écrans à la carrière d’honneur. Une vidéo de chaque poulain sera réalisée et délivrée sur une clé USB sur demande (15 Euros).

Forte de tout cela, France Dressage espère qu’ainsi « les éleveurs français sont dans les starting-blocks pour produire de bons chevaux de dressage pour la compétition internationale »… enregistrés au Stud-book SF… !

Emmanuel Jeangirard, d’après communiqué

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 94 - Benoit Cernin

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr