Germain Levallois, grande figure du monde équestre, s'en est allé

lundi 28 décembre 2015

  • imprimer

C'est avec une grande émotion que nous avons appris la disparition de Germain Levallois, survenue dans la nuit du dimanche 27 au lundi 28 décembre.

Germain Levallois largeP

Scoopdyga

Germain Levallois

Au moment du bonheur et des joies de Noël, Germain Levallois, a profité du traineau du père Noël pour l'accompagner discrètement vers les cieux; un voyage à deux c'est toujours plus agréable, on peut parler. Et Ils se sont racontés plein d'histoires, de belles histoires de gens et de chevaux. Ils en connaissent tellement de choses que l'expérience et la sagesse leur ont apprises... Pas des futilités, des choses importantes, intéressantes, que l'on ne peut se dire qu'entre gens de confiance, comme par exemple la foi en la vie qui ne vous quitte pas malgré la maladie .

Germain Levallois, né le 30 janvier 1934 à Saint-Lô, sa ville de cœur et de travail, est probablement le plus connu et le plus respecté des marchands de chevaux français. Il avait appris son métier au contact de son père, lui-même marchand reconnu à la belle époque des chevaux de travail et de service. Pressentant l'évolution inévitable, Germain s'est progressivement orienté vers le cheval de sport et de compétition, développant avec le soutien efficace de Micheline, son épouse, une très belle entreprise. Leurs trois enfants, tous cavaliers, ont mis la main à la pâte, et participé à cette expansion : Eric comme cavalier de haut niveau en particulier aux rênes de Le Tôt de Semilly, puis de son fils, le crack Diamant de Semilly, champion du monde de CSO, tous les deux découverts par Germain. Sylvie a participé activement à la promotion du Label Levallois avant de s'occuper comme une mère de Diamant lors de ses diverses opérations et des soins quotidiens et spécifiques qu'exigèrent sa santé. Richard poursuit l'élevage amorcé par son père et l'étalonnage, en particulier les techniques modernes de reproduction dans son haras de Couvains. Et même si chacun gèrent ses propres affaires désormais, Germain restait au courant de tout et suivait l'évolution de la cavalerie familiale dans le détail. Il a vu passer dans ses écuries saint-loises des milliers de chevaux, sachant repérer ceux qui avaient un plus. On n'est pas à l'origine de quatre étalons dans le top 30 des meilleurs père de jeunes chevaux et de deux des trois meilleurs pères de mères par hasard... Et qui plus est toujours de beaux sujets!
Germain a également collaboré pendant de nombreuses années aux fonctionnement du club équestre de "La Gourmette st-loise", à l'association Saint-Lô Cheval Organisation, maîtresse d'ouvrage des grands concours saint-lois, et à l'ADECNO (éleveurs de la circonscription de Saint-Lô), en particulier pour le lancement et la sélection des chevaux des premières ventes aux enchères. Ses derniers plus grands plaisirs ont été de voir Diamant sacré meilleur étalon au monde et de suivre de près les belles performances équestres de plusieurs de ses petits-enfants.

Élégance et modestie

Être l'un des plus grands connaisseurs de la planète équestre, Germain n'en tirait aucune vanité, restant toujours aimable, disponible, discret. " Les chevaux m'ont appris la modestie", aimait-il à rappeler. Son honnêteté, son ouverture d'esprit, son subtil sens du commerce (ne jamais critiquer, mais plutôt valoriser hommes et chevaux, savoir toujours faire le geste commercial opportun), lui ont valu la meilleure des réputations et l'estime et la considération de tous ceux, nombreux, qui l'ont croisé. Ce n'est pas si fréquent dans un milieu où l'on bavarde beaucoup, critique souvent, condamne parfois.
Germain n'était pas de ceux-là, sa compagnie était très agréable, lui qui était friand d'anecdotes cocasses assorties d'un franc rire, pas avare de ses connaissances, mais ne parlant jamais pour ne rien dire. Outre ses grandes compétences, son charisme et son élégance en ont fait un homme unanimement respecté. Nous n'entendrons plus son rituel "alors quoi de neuf ?", et il va beaucoup nous manquer.

L'Eperon, qui a bénéficié de ses précieuses compétences, en particulier comme président du comité d'experts saut d'obstacles du Guide des étalons depuis sa création en 1999, s'associe à la peine de Micheline, Sylvie, Eric, Richard, de toute sa famille et de ses proches.

*Les obsèques de Germain Levallois auront lieu mercredi 30 décembre à 14h30, à l'église Notre-Dame, à Saint-Lô (50).

Paul Dubos

  • imprimer

0Commentaires

HELENE D | 28/12/2015 12:52
Un grand monsieur....


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr