La disparition d’Echogène Latour
mercredi 16 novembre 2016

Son dernier propriétaire, Olivier Leboube (élevage Mirabel en Lorraine), nous signale la disparition de l’étalon Echogène Latour, décédé de sa belle mort à vingt-quatre ans. Ce fils de l’essentiel Galoubet A et de la toute bonne Olinda des Tours (ac, par Farceur, aa), ISO 161/88, avait été étalon national à Saint-Lô, puis dans le sud-ouest, avant d’être racheté il y a cinq ans par Olivier Leboube, qui appréciait notamment son extrême gentillesse. Echogène Latour profitait chez lui d’une retraite heureuse, après avoir laissé en France 556 produits. On se souvient notamment de Jovis de Ravel, très bon gagnant en 5* dans les vitesses avec Roger-Yves Bost.