Le Selle Français Sabech d'Ha, 3ème du G.P à Maastricht
vendredi 06 novembre 2015

deauville 2015 Lisa Nooren et Sabech d'Ha
Lisa Nooren et Sabech d'Ha © Eric Fournier

3ème du G.P à Maastricht le week-end dernier sous la selle de Lisa Noorene que l'on retrouve actuellement au CSI**** de Liège, Sabech d'Ha est né chez uéleveur normand passionné, Hubert Doublet à St Pierre Eglise (50) du village d'Hacouville qui inspira l'affixe d'Ha.

Cet agriculteur laitier de 64 ans est le naisseur (discret et retraité) de VDL Sabech d'Ha - 2006 - (Qredo de Paulstra-HN x Fluo de l'Odon par Talent Platière), ISO 142/14, deuxième de la grosse épreuve du vendredi 30 octobre dernier  au CSI trois étoiles de Maastricht mais surtout 3ème du G.P dominical (1,55 m) sous la monte néerlandaise de Lisa Nooren. Le couple est sur les talons de Hans Dieter Dreher/Colore (1er) et de  Lauren Hough/Ohlala (2ème). Excusez du peu !

 Depuis le départ de Sabech d'Ha de Normandie il y a deux ans, Hubert Doublet et Lisa Nooren (qui monte pour VDL) échangent de temps en temps quelques mots sur les réseaux sociaux au sujet de la progression du Selle Français devenu VDL Sabech d'Ha qui se classe sur 1,50 m et plus (1er à Donaueschingen, 1er et 4ème à Wiener Neustadt (CH- Europe) cet été...). Le bai fut approuvé Selle Français à 7 ans mais n'a pas de produit référencé à ce jour. L'éleveur raconte "J'ai donné 50% du cheval à Marina Storgato". Sabech boucle deux sans faute en finale des 4 ans à  Fontainebleau grâce à Benjamin Devulder. On le voit à 6 ans en 2012 (1772 € de gains) avec Adélaïde Lautie, puis encore à 7 ans (1537 €) avec cette talentueuse cavalière aujourd'hui partie en Suisse. Sabech d'Ha est ensuite exporté chez VDL.

Ce beau parcours, dont il se dit qu'il n'est que le début d'une belle histoire tant le couple Sabech d'Ha/Lisa Nooren révèle un potentiel intéressant, est donc normande. On la doit à Hubert Doublet qui a encore chez lui quelques cinquante cinq chevaux. "C'est trop!" avoue t'il. Tous ne sont pas complètement exploités en SHF ou pour le sport. Hubert Doublet se dit donc "vendeur" de ses chevaux. "J'ai fait naître cinq poulains en 2015 et six sont attendus pour 2016. Les chevaux sont au marais et ils se révèlent ensuite sous la selle des cavaliers normands" commente notre homme qui suit encore l'actualité élevage en Normandie mais ne met plus ses poulains en concours d'élevage. "J'ai eu jusqu'à sept poulinières de selle et quatre poulinières AQPS". Quelques "d'Ha" sont indicés en saut d'obstacles, comme la soeur Paisible d'Ha (Echogène Latour), ISO 134/10, Jacée d'Ha (Socrate de Chivre x Espoir du Scion), ISO 160/04, grâce à l'amateur chevronné Romuald Glowacki. Faine d'Ha, du même croisement, est ISO 145/00. Ultimed'Ha (Helios de la Cour II) est ISO 128/14. Samba d'Ha (Calvaro) saute maintenant les 1.35 m avec Laurent Lenoury. Il y a encore de la réserve parmi les jeunes d'Ha qui vont se révéler dans les années à venir "...et je sens même Capricieuse d'Ha (Salto de l'Isle) encore meilleure que son frère Sabech" insiste Hubert Doublet. Un affixe digne d'intérêt.