Le concours Jeunes Etalons de St Lô a toujours du succès
lundi 09 juillet 2018

Fezzano MSG Qualif SF St Lo 2018
Fezzano MSG, lauréat des 3 ans © Paul Dubos

La qualificative jeunes étalons de St Lô, dernière avant la finale d'Octobre, a connu son succès habituel avec quelques 117 sujets de 3 ans et 60 de 2 ans, devant un public professionnel comprenant de nombreux étrangers. Fezzano MSG (Canturano) et Girolata Mont Oger (Up To You) sont les vainqueurs du jour.

Belle animation avec cet effectif important, se succédant dans les différents ateliers dont celui nouveau du pointage où la morphologie du cheval est notée par rapport à un standard ceci afin de caractériser la production des différents père de ces sujets.

Les impressions entendues font état d'une génération qui ne s'annonce pas exceptionnelle dans les trois ans, avec pas mal de sujets un peu massifs, manquant de sang, ne se servant pas toujours bien de leur forte encolure lors du saut en liberté (ouverts). Certains y voient l'influence croissante du sang étranger, en effet la moitié des participants étaient issus d'un père étranger. Il semble qu'on soit arrivé à seuil, si on veut conserver les bonnes spécificités du selle français originel.

Quoiqu'il en soit chaque génération comportait plusieurs sujets intéressants dont une dizaine obtiennent une note supérieure à 16 dans chaque génération. Dans les trois ans la palme revient à Fezzano MSG, un fils de Canturano avec une mère par Qredo de Paulstra, en provenance du petit élevage familial de Mme Sylvie Granger à Barbizon. Ce joli sujet a montré beaucoup de style, montant fort en l'air sur les barres et développant de brillantes allures sous la selle de son préparateur Stéphane Dufour (note de 16,54 ). La seconde place est pour Foo Fighter Inlive, un fils, de profil moderne, du célèbre Cornet Obolinsky (mère par Royal Feu) appartenant au Hollandais Joop Aaldering, de plus en plus présent dans ce concours (4 candidats). Très tonique, souple, sautant remarquablement (noté 17,75 à l'obstacle), il est né aux écuries Pélamati. Le podium se complète de Fakir des Ruettes, un sujet très complet, bâti en mâle, bien sorti ,tonique, avec de la frappe, venant de l'élevage Jean Louis Lenoury. Sa mère est par Diamant de Semilly et son père Up To You (Calvaro), est l' étalon sur la montante, père également du gagnant des deux ans.

En effet dans la génération des" G", la victoire revient à Girolata Mont Oger en provenance lui aussi du petit élevage de la famille Cotentin, (père, fille ) à St Jean de Daye. C'est un joli sujet complet, même si son dos, dont il se sert pourtant très bien, pourrait être un peu plus tendu. Bien présenté et préparé par Vincent Hervagault, il est issu d'une fille de Made in Semilly, gagnante et sœur de bons gagnants. Le second Graal du Talus est un gris plutôt sport, par Mr Blue,(mère par Quick Star), titulaire de la meilleure note à l'obstacle. Enfin le troisième Golden Boy de Béthune est un produit du jeune crack de Daniel Dormaels, Bandro Boy de Béthune avec une mère par Come On .Comme son père il est très sport et saute avec beaucoup d'aisance.

Globalement, les produits de Cornet Obolensky, Vagabond de la Pomme, Contendro, Up To You, Kannan, se sont bien montrés. Désormais, le Stud-book Selle-Français, maitre d'œuvre en la matière, va faire le bilan de ces qualificatives et désigner les qualifiés pour la finale nationale d'Octobre à Saint Lô, à priori de l'ordre d'une petite centaine pour les 3 ans et environ la moitié pour les deux ans.