Le décès de Robert Gaudichau-Paulsen

lundi 21 mars 2016 - Basse-Normandie

  • imprimer

Robert Gaudichau-Paulsen, éleveur des chevaux « de Paulstra » et initiateur de la Grande Semaine de Fontainebleau, s’est éteint vendredi 18 mars.

Robert Gaudichau-Paulsen largeL

E.J.

Robert Gaudichau-Paulsen

C’est une des grandes figures de l’élevage français qui s’en est allée le vendredi dernier. Robert Gaudichau-Paulsen, éleveur, avec son épouse Claude, du fameux élevage « de Paulstra », fut également un membre très important de la Société Hippique Française (SHF).
L’élevage de Paulstra, situé à Douy (28), un peu au sud de Châteaudun dans la région Centre, est à l’origine de très nombreux bons chevaux. Ainsi de son premier poulain, né en 1956, Mirage de Paulstra (aa par Royal Nostra) qui offrira à Michel Pelissier le titre de champion de France, Ombline de Paulstra (Jalisco B), championne des 5 ans puis poulinière, Prélude de Paulstra (Furioso, ps), pré sélectionné olympique pour Mexico, ou encore le fameux étalon du Haras national de Saint-Lô Qredo de Paulstra (Galoubet x Furioso, ps), toujours en vie à trente-quatre ans.
Robert Gaudichau-Paulsen avait créé à la fin des années 60 le syndicat des éleveurs de la circonscription de Blois, mais, cavalier en épreuves SHR et nationales tout comme son épouse, il fut longtemps très impliqué au sein de la SHF et fut surtout l’un des principaux instigateurs de la fameuse Grande Semaine de Fontainebleau, qui réunit les finales SHF des meilleurs jeunes chevaux français, un village commercial et un très nombreux public d’éleveurs et de commerçants français et étrangers.
Son épouse Claude fut également, pendant vingt-cinq ans, l’une des célèbres figures de cette Grande Semaine bellifontaine, par son dévouement et la qualité du travail qu’elle effectuait sans aide de l’informatique en amont et pendant la manifestation pour présenter les chevaux  qui entraient en piste, avec force détails précieux pour les éleveurs (voir notre rubrique « La parole à » dans L’Eperon de septembre 2015).
C’est un voyage au Royal Horse Show de Dublin qui inspira à Robert Gaudichau l’idée de créer en France également une « vitrine » de l’élevage français, sous l’égide de la SHF. Les colonels qui la dirigeaient à cette époque furent assez réticents au départ mais finirent pas se rallier à ce projet. La première mouture vit le jour en 1982, avant de connaître un coup d’accélérateur à la fin des années 80 sous l’impulsion du président O’Delant.
Suite à l’ouverture de la SHF vers les socio-professionnels, Robert Gaudichau-Paulsen, avec le caractère exigeant qui était celui de cet homme de conviction, s’opposa très fortement en 2001, avec trois autres membres du Comité de la SHF dont il était alors vice-président, à la gestion du président Jacques Bastin-Lavauzelle. Après la ré-élection de ce dernier en 2002, il s’éclipsa peu à peu. Il avait déjà un certain âge, et peu à peu l’élevage de Paulstra fut arrêté. Claude Gaudichau-Paulsen se souvient que « le dernier cheval né à la maison était un O, Oneur de Paulstra (né en 2002, ndla). Nous avions tout de même gardé un cheval de selle et les juments, mais la dernière est morte l’an dernier. »
En 2015, Claude et son époux étaient allés rendre une dernière visite à Qredo, à Saint-Lô, expressément, pour le saluer. Claude en est certaine : Qredo, aveugle, « à l’ouïe et l’odorat sans doute de ce fait plus développé, m’avait reconnue ; il est venu dans mon cou ».
Robert n’aurait pas eu la force d’y aller cette année. Il était fatigué, avait beaucoup de mal à se déplacer et n’avait plus le moral. Il est décédé à 89 ans dans son sommeil, très tranquillement, sur son lit en sa belle propriété de « la Boulidière », dans l’après-midi du vendredi 18 mars. Ses obsèques auront lieu à l’église de Cloyes-sur-le-Loir (28), à 10h00 mercredi 23.

Emmanuel Jeangirard

Horse Telex
La base de données du cheval
  • imprimer

0Commentaires

BENOIT B | 24/03/2016 00:02
Honneur et gratitude à ces personnes immenses qui ont tant donné, avec passion, pour le cheval et donc pour nous.
La "voix de la Grande Semaine", celle de Claude, avait la dimension de l'Eternité dans laquelle vient d'entrer Robert. MERCI
B Bourel
Merci


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr