Le salon du cheval d'El Jadida : une vitrine internationale du Barbe !

vendredi 11 octobre 2013 - El Jadida (MAR)

  • imprimer

Au salon du cheval d'El Jadida, les concours sont véritablement appréciés des visiteurs. C'est une foule extrêmement dense, « fan » du barbe, la star des « Tbouridas » qui est venue admirer le concours international du Barbe. Un championnat « modèles et allures » - avec cette année, une nouvelle notation où désormais le type compte double -organisé par l'association du cheval en partenariat avec la SOREC (Société Royale d'Encouragement du Cheval ) sous l'égide de l'OMCB (Organisation Mondiale du Cheval Barbe) qui a vu pour la première fois, la participation de chevaux tunisiens.

El Jadida-Barbe 2013-Prix-Best-in-show-élevage-de-Karimine-Mhamed-remis-par-le-Dr-Marzak largeL

Florence Chevallier

El Jadida-Barbe 2013-Claire Martin élevage des Balmes en présentation largeL

Florence Chevallier

El Jadida-Barbe 2013-Prix à l'élevage des Balmes (Fce) par les DR Marzak et DR Hmidani largeL

Florence Chevallier

El Jadida-Barbe 2013- TBOURIDA EL JADIDA.JPG largeL

Florence Chevallier

Le Prix Best in show élevage de Karimine Mhamed remis par le Dr Marzak

Claire Martin, élevage des Balmes en présentation

Prix à l'élevage des Balmes (Fce) par les DR Marzak et DR Hmidani

La Tbourida

previous video next video

Le Maroc, un des pays du berceau de la race encourage et valorise ce cheval emblématique du Maghreb. « Le cheval barbe est l'une des plus anciennes races au monde. C'est un cheval de race pure qui a été forgé par la nature dont le berceau se situe au Maroc, en Algérie et en Tunisie.  L'objectif de ce salon, c'est de faire connaître à l'échelon national et international ce cheval » souligne le Dr Abderrazak Hmidani (Directeur technique du concours, juge et SG de l'ANEBAB).
Un point de vue qui rassemble tous les participants de ce concours, des éleveurs, aux juges, tous amoureux du barbe et désireux de le faire connaître et reconnaître internationalement. « Ce genre d'événement, très bien organisé, nous permet de nous réunir pour les chevaux barbes et de comparer le type en fonction du pays et de plus ça offre une couverture médiatique au barbe » explique le juge français Caroline Duffau.

Il existe 8 classes qualificatives et sont qualifiés à participer au championnat, les premiers et deuxièmes de chaque classe. Le standard de la race a été arrêté par l'organisation du cheval barbe depuis les années 1980, un cheval moyen, carré, medioligne dont le garrot doit être prononcé avec la croupe basse. Ses aptitudes font de lui le cheval idéal pour de multiples activités sportives, bien sûr l'ancestrale « Tbourida » mais aussi d'autres disciplines sportives plus modernes telles que l'endurance, le polo, le dressage et les randonnées équestres touristiques.
Pour le championnat, seulement 3 pays ont pu participer cette année avec 24 chevaux marocains, 6 chevaux tunisiens et 13 chevaux français. Le salon ayant changé ses dates du fait d'une fête religieuse n'a pas permis d'avoir autant de concurrents. De plus, « 8 chevaux algériens sont restés bloqués en Espagne et n'ont pas pu concourir. On a regretté vivement leur absence, en tant qu’organisateur. Il y aurait eu plus de compétition » précise le Dr Hmidani. Rappelons que l’an dernier l’Algérie avait remporté le titre de champion senior mâle et de champion des champions avec « Baloubet ». Cette année, c’est un cheval marocain qui a gagné le titre de Best in show « Baurji » un poulain de 3 ans, propriété de Karimine Mahamed. Le titre de best in show est décerné par l’ensemble des juges, sans notes. Ceux-ci le choisissent « sur son ensemble. Il doit briller ! ».  Le vice-champion des mâles junior étant également un cheval marocain « Chadi Mediouna » poulain de 2 ans., C’est un cheval français qui se classe sur la 1ère marche et remporte le titre de champion des mâles de 2 ans  avec « Benazou des Balmes » propriété de Claire Martin.  Philippe Jacquelin président de l’ABF se félicite « que leur élevage ait décroché ce titre et que globalement cette année plus de chevaux aient été bien classés sur l’ensemble du championnat toutes classes confondues ». Pour le championnat mâles senior, c’est « Lasnami » cheval français propriété de la SARL Equi-repro qui a remporté le titre. Le vice-champion étant « Lejri »  un cheval tunisien propriété de la FNARC qui concourait donc pour la 1ère fois à El jadida.

Le Best in Show femelles, est une jeune pouliche marocaine de 2 ans « Camichach »  propriété de Boutahar Mohamed championne des juniors femelles. La vice-championne étant  « Biskra des Balmes » suivi à la 3ème place par « Bejaia des Balmes », propriété de Claire Martin. A la 4ème place, on trouve un autre cheval français « Bhadra d’Uranie » de Chantal de Carli. Dans la classe des 3 ans, en vice-championne, on retrouve encore un cheval de l’élevage des Balmes « Arnak ». La championne des seniors est une jument marocaine de 4 à 8 ans « Quabira » propriété de Marzoug Hamadi. Quant à la classe des femelles de 9 et plus, c’est « Portorico » une jument marocaine qui décroche le titre de championne senior, propriété de Khouit Achour. La vice-championne étant « Oum des Balmes » propriété d’ Abdelakim Boukehil.
Au bilan, le Dr Hmidani estime « qu’il y a une nette amélioration des produits présentés. 50 % des chevaux marocains présentés ont été qualifiés [...] Les éleveurs marocains ont obtenu beaucoup de prix ». Des élevages privés situés dans la région de Meknés, d’Ifrane et de Bouznika et Casablanca.

« Ceci apporte beaucoup d’énergie, de reconnaissance pour les éleveurs et les incite à se spécialiser dans la production du barbe » précise celui-ci. Une dynamique qui conforte la sauvegarde de la race pure du barbe. Le concours international est un lieu de rencontre des professionnels des pays du Maghreb et ceux de l’Europe afin d’échanger nos savoir-faire en matière d’élevage du cheval barbe. C’est un moyen de sélection et de développement mais surtout de sauvegarde ! » tient à souligner le Dr Hmidani organisateur de ce concours aux côtés des Dr Marzak, Benaazzou, El Kohen et d’Omar Skalli.

Florence Chevallier

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr