Les croisements de l’élevage des Sources pour 2019
mardi 26 mars 2019

Steve Tschamber Elevage des sources
Steve Tschamber détaille les croisements prévus en 2019 à l'Elevage des Sources © Coll.

En ce début de saison de monte, la rédaction de l'Eperon vous propose de partir à la rencontre d’éleveurs pour les interroger sur leurs projets de croisements 2019. Direction l’Alsace et l’Elevage des Sources.

L’Elevage des Sources, basé à Ranspach le Haut, dans le Haut Rhin, est né en 1991 de la passion de Denis et Christian Tschamber. Le flambeau a été depuis repris par  leurs enfant, Jessica et Steves. Les installations, aux portes des Trois Frontières, sont pour le moins bien situées, avec une vue imprenable sur la plaine alsacienne, suisse et allemande. Actuellement, sept poulinières et environ cinquante chevaux d’élevage et de sport occupent les écuries.

« Les poulinières sont les fondations d’un élevage, nous leur accordons beaucoup d’importance. Les nôtres sont issues de la deuxième génération de notre élevage, elles sont toutes nées ici, hormis Ussania d’Elle, acheté en 2015. Nous avons basé notre élevage sur la souche maternelle de Gerbe d’Or (Starter), une des meilleures souches maternelles Selle Français. En 1991, mon père avait acquis la propre sœur d’Osiris et de Midinette II, Relfine (Elf III). Quelques années après, il a acheté la dernière fille de Gerbe d’Or : Fontenelle (Unau de Fonteny). Aujourd’hui encore, plusieurs de nos poulinières sont issues de cette souche : Quoulette des Sources (Idem de Laume et Totoche du Banney), Victoria des Sources (Arioso du Theillet et Hidalgo de Riou), Tessy des Sources (Allegreto et Super de Bourrière) et Quinta des Sources (Ix Elf des Sources et Double Espoir) », explique Steve Tschamber. « Nous choisissons des étalons qui complémentent les qualités et les faiblesses de nos poulinières. Nous cherchons aussi à nous appuyer sur des bonnes lignées maternelles. Le nombre d’étalons sur le marché est de plus en plus important. Nous privilégions donc la génétique, les aptitudes, le caractère, notre instinct », poursuit l’éleveur qui a accepté de nous expliquer ses choix d’étalons pour cette année.

Les étalons qu’il a prévu d’utiliser cette année

" Untouchable 27 (KWPN par Hors-La-Loi et Heartbreaker) est gagnant en international sous la selle de Daniel Deusser. Il est reconnu dans le monde entier pour sa production exceptionnelle. Il allie la force, le respect et un très bon comportement. Plus que sa robe grise, ce sont ses qualités et son modèle qui ont guidé notre choix. Untouchable 27 ira à Quoulette des Sources. Je monte trois produits de cette jument, les trois ont le même père, Magnus Roméo (par Royal feu et Hans Anders), et ont beaucoup de qualités. Nous verrons bien dans cinq ans si j’ai raison de choisir maintenant Untouchable 27 !

Arko Junior PMS (OLDBG par Arko III et Harras), de son côté, n’est certes pas encore très connu sur la scène internationale mais tout le monde se souvient de son père Arko III, champion olympique avec Nick Skelton. En début d’année, j’ai pu voir Arkos Junior PMS sur un parcours du CSI*** d’Offenbourg, j’ai aimé son modèle compact et sport. Son cavalier, Hansi Dreher, est d’ailleurs un ami ,et il en dit le plus grand bien. Pour Arko Junior PMS, j’ai décidé de choisir de deux juments avec des tempéraments complètements différents. Orya des Sources (Wandango et Pot d’Or), la première, a beaucoup de cadre, des allures magnifiques, un modèle parfait. Quinta des Sources est, de son côté, très dans le sang, très respectueuse. Elle a été compétitive jusque sur des épreuves 135. Si le poulain prend 50/50 de ses deux parents, le mariage sera parfait !

Balou du Rouet (OLDBG par Baloubet du Rouet et Continue) a une réputation qui n’est plus à faire, il a une génétique hors norme. Ussania d’Elle (Flipper d’Elle et Narcos II), est la petite sœur du champion international sous la selle de Bosty : Nippon d’Elle. Elle est finaliste à 4 ans aux championnats de France. Elle a un modèle très normand avec beaucoup de cadre. Avec elle, je vais utiliser Balou du Rouet, car je trouve que les deux origines se combinent bien. 

Noowanda Semilly (SF par Diamant de Semilly et Quidam de Revel) a une lignée paternelle et une lignée maternelle prestigieuses. Ses produits sont fabuleux : dans l’os, avec du cadre, une belle locomotion et un bon caractère. Sa semence va se faire rare dans les prochaines années étant donné qu’il a été vendu en République Tchèque. Noowanda Semilly sera utilisé sur deux juments issues de la souche de Gerbe d’ Or : Tessy des Sources et Victoria des Sources. Je monte actuellement deux frères de Tessy, sa mère a aussi été ma première jument de concours. Elle est dans le sang, avec un modèle très sport. Victoria est la sœur de Pollux des Sources (Thaos du Theillet), gagnant international (ISO 151) avec Julia Dallamano. Victoria  est très dans le sang, avec un modèle léger.

Croesus (HOLST par Casall Ask et Coronado). Nous avons déjà plusieurs produits de lui, le plus âgé a trois ans cette année. Il fait des chevaux dans le sang, avec une bonne locomotion, un modèle bien chic. Elite des Sources (Arioso du Theillet et Quat’sous) aura son premier poulain cette année, par Croesus. J’ai décidé de la remettre à ce dernier, pour avoir une continuité dans les croisements."